Rétro 2019, une année LGBT en Normandie

Rétro 2019 en Normandie

Une année LGBT toujours aussi riche en Normandie : sport, évènements, disparition, justice, homophobie, associations… Une année 2019 faite de magnifiques rencontres.

Cette rétrospective retrace l’actualité de l’année avec les interviews, les reportages et les articles parus sur Gayviking.

Rétro 2019 en Normandie

Janvier 2019

Avranches

Fermeture. C’est la fin d’une histoire. Non loin du Mt-St-Michel, en Normandie, l’Asking Bar à Avranches ferme ses portes. Le Asking Bar avait ouvert en octobre 2016 avec Simon aux commandes. Situé dans le sud du département de la Manche, c’était le seul bar gayfriendly des environs. (lire l’article)

Caen

Culture. Le festival Écritures Partagées avec la Comédie de Caen a pour thème les questions des minorités, d’homophobie et l’épidémie du sida. Une belle programmation pendant quinze jours avec le soutien du Centre LGBTI de Normandie. (lire l’article)

rétro LGBT 2019 en Normandie

Février – Mars 2019

Le Havre

Sport. L’homophobie dans le sport reste parfois un tabou. Le 3 février, pendants plusieurs matchs de baskets, l’association Pride en Caux a organisé une journée de sensibilisation aux LGBTphobies. La présence de l’association a permis d’ouvrir les esprits et de discuter de l’homophobie. (lire le reportage)

Rouen

Disparition. Cela faisait cinq mois que l’association LGBT Gay’T Normande recherchait une nouvelle équipe dirigeante. Sans succès, les adhérent.e.s décident de dissoudre l’association. Pourtant, le bilan de l’association Gay’T Normande est plus qu’honorable durant ses huit années. (lire l’article)

Normandie

Sport. Une première en France. A Caen, le Comité Régional Olympique et Sportif signe la Charte « Friendly Normandy » avec le Centre LGBTI de Normandie le jeudi 28 mars. Le Comité Olympique de Normandie s’engage contre les discriminations envers les personnes LGBTI en leur garantissant une non-discrimination, le respect et la sécurité. (lire l’article)

Mais également…

Seine-Maritime. Adoption homoparentale en Seine-Maritime : l’Inspection Générale des Affaires Sociales (Igas) révèle qu’il y a bien eu une différence de traitement entre hétérosexuels et homosexuels.

Caen. Le Centre LGBTI de Normandie et l’Aqueerium inaugurent leur nouveau local à Caen. Permanences d’accueil, concerts, expositions, buvette… une visibilité haute en couleurs.

Actualité LGBT en 2019

Avril 2019

Rouen

Culture. Rouen lance le Mois des Fiertés : cinéma, expositions, spectacles dans la diversité LGBTI (du 24 avril au 1er juin 2019). Quatre organisation fédèrent leurs efforts pour proposer au public un nouveau regard, une autre façon de voir le monde. « Pour la première fois à Rouen, quand on se parle, on a envie de faire des choses ensemble ». (lire l’article)

Cherbourg

Homophobie. À Cherbourg, un plongeur militaire dénonce des humiliations répétées. Il appartient au corps d’élite de la marine des démineurs de la Manche. Victime d’homophobie, il tentera de se suicider. Mais l’armée reste un milieu hostile pour défendre ses droits. (lire le reportage)

Rouen

Cinéma. C’est la 5ème Édition du Festival du cinéma LGBT à Rouen avec l’association Pix’m du 24 au 27 avril 2019. « mettre la culture comme facteur d’inclusion » tel est son objectif. « la culture n’a ni genre, ni sexe. Et dans toutes les cultures, il y a le cinéma ». Ciné Friendly permet au public de voir des films qui sont très peu diffusés dans les salles. Il existe encore 8 festivals de cinéma LGBT en France dont Rouen. (lire l’article)

Mais également…

Caen. Après son inauguration le mois dernier, le local du Centre LGBTI de Normandie ne semble pas plaire à tout le monde. Sa façade est déjà dégradée.

actualité de l'année

Mai 2019

Le mois des Pride

Trois Marches des Fiertés en Normandie !
À Rouen, la Pride 2019 a rassemblé 2000 personnes le 4 mai.
Dans l’Orne, une centaine de personnes sont présentes pour la deuxième Pride à Alençon le 18 mai.
Enfin, du côté de Caen, le 25 mai, la Marche rassemble également 2000 personnes, un record !

Les passages piétons…

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, des passages piétons arc-en-ciel sont apparues en Normandie. À Rouen, pour la deuxième année, les associations LGBTI ont peint des passages piétons rainbow. Le 17 mai, c’est Cherbourg qui matérialise le nouveau marquage.

Mais également…

Agression transphobe à Rouen. Deux femmes de 40 et 42  ans ont été brutalisées dans le centre-ville de Rouen par 5 jeunes hommes. Une d’entre elle, Stéphanie, témoigne à Paris-Normandie.

A Rouen, Sacha, 20 ans, évoque sans tabou sa transidentité, son vécu auprès de ses amis, de sa famille…

rétrospective LGBT

Juin 2019

Alençon

Violences. Après avoir pris contact sur le web, une rencontre gay tourne mal à Alençon. Extorsion de fonds et violence. Un des coupables est retrouvé et condamné. (lire l’article)

Perche

Homophobie. Dans le Perche, un couple de garçons, mariés, propriétaire d’un restaurant dans le Perche découvrent des tags homophobes sur leur façade. Trois jours plus tard, une centaine d’habitants se sont mobilisés pour dénoncer cette homophobie. Valentin et Jérémy ne baissent pas les bras et continuent à faire vivre leur restaurant. (lire l’article)

Mais également…

Près d’Evreux. Une exposition LGBT évoque les 50 ans de luttes LGBT au Temps au Temps. Elle fait référence à l’anniversaire des émeutes de Stonewall en 1969, précurseur des prides.

Rouen. Quatre jeunes en service civique de 15 à 18 ans réalisent une vidéo sur le thème de l’homophobie avec la ville de Rouen.

mois LGBT

Juillet – août 2019

Rouen

Justice. À Rouen, trente ans de prison pour avoir tué Lucia, transgenre. Lucia est assassinée pour un mobile qui n’est toujours pas élucidé. Mais la Cour d’Assise a tranché. Le meurtrier est condamné à 30 ans de prison. (lire l’article)

Vire

Commerce. C’est une histoire de huit ans qui s’achève à Vire dans le Calvados. Cette ville de 11.000 habitants voit partir le Feeling-Ké, un bar gayfriendly. Fondé par Fabien et Guillaume à l’origine, le bar était géré par Guillaume depuis la disparition de Fabien. (lire l’article)

Le Havre

Fleurs. Une première : une association LGBT au Corsiflor du Havre avec Pride en Caux. Avec un char rainbow, une association LGBT participe au Corsiflor, un défilé centenaire et très populaire au Havre. (lire l’article)

Mais également…

Caen. Le Centre LGBTI de Normandie organise et reçoit, sur l’antenne de Caen, les 40ième rencontres d’été de la Fédération LGBTI.

Elbeuf. Le cabaret transformiste Les Enfants Terribles, situé à Elbeuf, est récompensé pour ses efforts par l’obtention du Label Qualité Tourisme de Normandie.

Seine-Maritime. Le dossier des discriminations liées à l’adoption en Seine-Maritime n’avance pas. Les associations LGBT normandes interpellent de nouveau le département.

Septembre 2019 en Normandie

Septembre 2019

Granville

Association. L’association Le Refuge se développe en Normandie. Après Le Havre et Rouen, l’association déploie ses activités à l’ouest et notamment à Granville avec des projets sur Cherbourg et St Lô. (lire l’article)

Normandie

Homophobie. Foot et propos homophobes dans les stades : les clubs normands entre soutien et insulte. Depuis plusieurs semaines, de nombreux matchs de foot ont été suspendus après des chants et des banderoles homophobes. Comment se comportent les clubs normands ? (Rouen, Caen, Le Havre) (lire l’article)

Caen

Culture. Le peintre gay, David Hockney, s’installe en Normandie. David Hockney, 82 ans, le célèbre peintre gay britannique décide de s’installer définitivement en Normandie près de Caen. (lire l’article)

Mais également…

Caudebec-en-Caux. Une soirée ciné débat avec le film Coming-Out. Une diffusion organisée par les associations SOS Homophobie et Le Refuge à Caudebec-en-Caux, en présence du réalisateur Denis Parrot.

Rouen. Sofiane, un jeune de 17 ans est tué par son ami à la suite de multiples plaies à la gorge. Une peine de 12 ans de réclusion est réclamée.

Le Havre. Les trois associations LGBT et militantes du Havre étaient invitées par la délégation de AIDES pour s’entraider.

Caen. Le Mag Jeunes, l’association des jeunes LGBT sur Caen annonce suspendre ses permanences du samedi faute de bénévoles et de fréquentation.

Rouen. Dans l’agglomération de Rouen, en couple depuis 10 ans, Claire et Julie souhaitent avoir un enfant par insémination artisanale (revue de presse Paris-Normandie).

Une année LGBT en Normandie

Octobre 2019

Rouen

Cinéma. Court-métrage « PD » en avant-première à Rouen. Thomas, un lycéen de dix-sept ans, se trouve attiré par un autre garçon de son lycée, Esteban. Suite à une maladresse, la rumeur de l’homosexualité de Thomas va vite se répandre dans le lycée. Un film coup de poing. (lire l’article)

Normandie

Solidarité. Un geste simple pour soutenir la lutte contre le sida en achetant une baguette de pain. C’est l’opération Love Baguette lancée par l’association Aides. En Normandie c’est 45 boulangeries qui se mobilisent. (lire l’article)

Mais également…

Rouen. Le Centre LGBTI de Normandie propose désormais une écoute et des échanges en langue des signes sur des thématiques LGBT.

Dieppe. Récompense pour des adolescents de St Nicolas d’Aliermont sur l’homophobie. Une vingtaine d’adolescents assistent à la projection de leur court métrage sur le thème de l’homophobie.

histoire lgbt

Novembre 2019

Évreux

Commerce. Près d’Évreux, ouverture d’un bar gay à Guichainville. Après le sauna gay, voici un nouvel établissement LGBT dans la région d’Évreux : le Clém Bar. (lire l’article)

Rouen

Mémoire. À Rouen, instants émouvants lors de la journée du souvenir trans. Ce 20 novembre 2019 était la journée internationale du souvenir des personnes trans. À Rouen, comme dans de nombreuses villes à travers le monde, un recueillement s’est organisé. (lire l’article)

Caen

Discothèque. Un nouveau lieu sur Caen : une discothèque Gay/Gayfriendly : le Phoenix Club. C’est assez rare pour le souligner, le clubbing gay peut reprendre des couleurs en Normandie ! (lire l’article)

Mais également…

Rouen. Jusqu’à la fin novembre, la compagnie de théâtre Little Boy nous a transporté dans l’univers de Copi avec de folles histoires sur nos identités.

Dieppe. Des jeunes LGBT en difficulté avec leurs familles ont rencontré en privé Bilal Hassani lors d’un concert à Dieppe.

Évreux. Transphobe : le tribunal de police d’Évreux condamne une personne à une amende 800 euros pour mégenre…

Lillebonne. Près du Havre et lors d’un forum sur la formation et le respect dans le sport, l’US Lillebonne Basketball avait convié l’association LGBT Pride en Caux pour une sensibilisation aux discriminations.

Une nouvelle année

Décembre 2019

Normandie

Vih. Des rassemblements en Normandie pour la journée mondiale contre le sida. En Normandie, les associations LGBT se mobilisent pour rappeler ce combat. (lire l’article)

Seine-Maritime

Trans. Une nouvelle association transgenre en Seine-Maritime : « C’est mon genre ». Cette association fait son entrée dans l’actualité régionale. Une nouvelle structure d’écoute et d’entraide sur la transidentité est née. (lire l’article)

Manche

Jeunes. À St Lô et Cherbourg, le Centre LGBTI de Normandie veut rompre l’isolement. Le Centre LGBTI de Normandie ouvre deux permanences dans la Manche : St Lô et Cherbourg. Après Caen et Rouen, l’association étend ses actions en Normandie… (lire l’article)

Revoir les précédentes rétrospectives en Normandie…

2018 – 2017 – 2016 – 2015 – 2014 – 2013 – 2012 – 2011 – 2010

Dernièrement

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"

Meilleurs Voeux pour l’année 2021. À nos lecteurs et lectrices.

Chers lecteurs, chères lectrices. Une nouvelle année commence. C'est le moment de vous faire part de nos voeux pour l'année 2021.

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé