A Rouen, trente ans de prison pour avoir tué Lucia, transgenre

Un drame horrible. Lucia, transgenre, assassinée pour un mobile qui n’est pas élucidé. Mais la Cour d’Assise de Rouen a tranché.

A Rouen, trente ans de prison pour avoir tué Lucia, transgenre 

Cela fait trois ans que Lucia est décédée. En février 2016, à Rouen, Lucia Lorena, 53 ans, est retrouvée assassinée, une balle dans la tête.

Aujourd’hui, la Cour d’Assise vient de condamner son meurtrier à 30 ans de réclusion criminelle. L’homme était un “client” de Lucia.

Le mobile du drame n’a pas été élucidé. Néanmoins le procureur pense à une vengeance sur Lucia car elle était transgenre. Nous n’en serons pas plus. Le condamné refuse se parler.

« Il n’assume pas son homosexualité »

Finalement, c’est l’avocate qui parle pour lui :“C’est un homme qui n’assume pas son homosexualité et préfère se laisser accuser de meurtre plutôt que sa famille sache la vérité sur son orientation sexuelle”. 

Par ailleurs, selon les services de police, le coupable, âgé de 37 ans, serait aussi poursuivi devant les assises pour des violences commises sur une autre personne transgenre.

Les associations locales transgenres et notamment Getin considèrent qu’il s’agit bien d’un meurtre transphobe.
Transphobie, un mot toujours aussi difficile à prononcer par la justice.

Transphobie : 300 victimes par an

Dans le monde, chaque année 300 personnes sont tuées ou poussées au suicide car transgenre. Le rejet familial, social, professionnel qu’elles doivent subir en plus des diverses violences verbales et physiques sont insupportables pour beaucoup.

Récemment, en 2012, près de Rouen, dans la forêt de Roumare, Cassandra est retrouvée étranglée et son corps partiellement brûlé.

Derniers articles

« Je suis pas comme ça », un film au coeur de l’homophobie (court métrage)

Deux collégiens harcelés pour une homosexualité supposée. Ce court métrage tourné en Normandie parle d'homophobie. Le voir en intégralité sur Gayviking.

MIEL, la nouvelle association LGBT+ à l’Université du Havre

La nouvelle association LGBT en Normandie à l'Université du Havre. MIEL, seule association à destination des étudiant.e.s. Rencontre avec Syrinne et Sage.

La Manif pour tous est de retour. Un appel à contre-manifester au Havre

La Manif pour tous et les Associations familiales catholiques ont manifesté ce samedi. Mais une contre-manifestation s'est organisée, entre 100 et 200 participant.e.s

À Rouen, la semaine des fiertés se clôture au village associatif (photos)

La détermination des militants LGBT était intacte. Après l'annulation de la Pride, les associations ont organisée leur semaine des fiertés.

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé