En Normandie elles veulent un enfant par insémination artisanale

Dans l’agglomération de Rouen, en couple depuis 10 ans, Claire et Julie souhaitent avoir un enfant. C’est une très belle interview que nous propose le journal régional Paris-Normandie dans son édition du 10 septembre. (revue de presse)

sans attendre un élargissement de la PMA aux couples de femmes, elles veulent faire un bébé

Elles ne veulent pas aller à l’étranger. Elles expliquent les contraintes de l’insémination artificielle en France, la PMA reste encore illégale pour les couples de femmes et chère à l’étranger (10 à 16.000 €).

Insémination artisanale

Ainsi, l’enfant naîtra via une insémination artisanale avec un donneur qu’elles ont déjà rencontrées. Elles nous expliquent que « … la méthode artisanale, c’est l’apport de spermes par insémination avec un donneur proche physiquement, donc sur place. En clair, c’est la méthode « pipette Doliprane » pour injecter le sperme. C’est ce que l’on a choisi. On a déjà tenté une fois, sans succès. Mais on va recommencer. »

insémination artificielle PMA

La France n’autorise pas encore la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour les couples de femmes. Le projet de loi sera en discussion au Parlement à la fin de mois pour une adoption début 2020.

Il connaîtra son histoire

Néanmoins les deux femmes semblent bien sereines et responsable.

Elles raconteront l’histoire à leur enfant : « Nous lui raconterons son histoire, l’histoire de sa naissance, de sa conception, assurent les deux jeunes femmes. En tout cas, nous ne voulons pas d’une co-parentalité avec le père. Il le sait et il est d’accord, même si, dans les faits, nous ne serons jamais protégées d’une demande potentielle de paternité. En tout cas, nous n’empêcherons pas notre enfant de chercher à savoir qui est son père, si tel est son désir ». Claire et Julie restent concentrées sur leurs projets : une maison, un bébé, et un mariage d’amour pour tous.”

Aujourd’hui, on estime à environ 2500 par an le nombre de femmes ayant recours à une PMA à l’étranger.

Enfin, à noter qu’en Europe, la PMA est autorisée pour les couples lesbiens en Autriche, Espagne, Portugal, Irlande, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Suède, Finlande, Luxembourg.

Derniers articles

À Rouen, Enipse ouvre son premier local en France avec des permanences sur la santé sexuelle

La santé sexuelle est une question essentielle pour les LGBT. L'association Enipse s'engage et s’implante localement. C’est en Normandie, à Rouen.

Caen / Rouen : scission au Centre LGBTI de Normandie. L’antenne de Rouen crée Fiertés Colorées et quitte la fédération.

Coup de tonnerre. Les associations de l'antenne de Rouen au Centre LGBTI de Normandie quittent la fédération et se fédèrent sous "Fiertés Colorées".

À Rouen, les LGBT rendent hommage à Stonewall

Des militant.e.s rendent hommages aux émeutes de Stonewall, ce bar de New-York, point de départ des Prides, en attendant celle de Rouen...

Cherbourg : la société Cherwood lance une collection Rainbow pour le mois des fiertés !

Cherwood, la marque normande de vêtements, lance une collection pour le mois des fiertés. Le Centre LGBTI de Normandie percevra 10% de la vente...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé