A Caen le Mag Jeunes LGBT suspend ses permanences…

Le Mag Jeunes, l’association des jeunes LGBT sur Caen annonce suspendre ses permanences du samedi faute de bénévoles et de fréquentation.

Le Mag Jeunes LGBT suspend ses permanences

Cette annonce a été faite par le Centre LGBTI de Normandie cette semaine. Cette permanence existait depuis mars 2017 à Caen.

Deux jeunes, Erwan et César avaient décidé d’agir et d’ouvrir une antenne sur l’agglomération de Caen. Formés avec les bénévoles du MAG Jeune de Paris, ils ont appris à accueillir et à gérer cette antenne. La démarche était originale. Comme ils nous expliquaient à l’époque sur Gayviking, le MAG s’adresse spécifiquement aux 15-26 ans. L’accueil est réalisé par des bénévoles de leur âge, également entre 15 et 26 ans.

La permanence se déroulait tous les samedis au sein du local du Centre LGBTI de Normandie mis à disposition pour l’occasion.

Au-delà de Paris, une antenne existe à Strasbourg et à Nancy. Caen était la troisième ville de province à ouvrir des permanences.

En attendant une réouverture des permanences, des accueils ponctuels à destination des jeunes seront réalisés par le Centre LGBTI (consulter notre agenda).

Enfin si vous êtes volontaires pour animer ce groupe, n’hésitez pas à prendre contact auprès du Centre LGBTI de Normandie. Ils pourront vous orienter.

Derniers articles

« Je suis pas comme ça », un film au coeur de l’homophobie (court métrage)

Deux collégiens harcelés pour une homosexualité supposée. Ce court métrage tourné en Normandie parle d'homophobie. Le voir en intégralité sur Gayviking.

MIEL, la nouvelle association LGBT+ à l’Université du Havre

La nouvelle association LGBT en Normandie à l'Université du Havre. MIEL, seule association à destination des étudiant.e.s. Rencontre avec Syrinne et Sage.

La Manif pour tous est de retour. Un appel à contre-manifester au Havre

La Manif pour tous et les Associations familiales catholiques ont manifesté ce samedi. Mais une contre-manifestation s'est organisée, entre 100 et 200 participant.e.s

À Rouen, la semaine des fiertés se clôture au village associatif (photos)

La détermination des militants LGBT était intacte. Après l'annulation de la Pride, les associations ont organisée leur semaine des fiertés.

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé