ROUEN – Festival Ciné Friendly, les journée du cinéma LGBT : 5ème Édition du 24 au 27 avril 2019

Ciné Friendly, les journées du cinéma LGBTI+ de Rouen reviennent pour une 5ième édition…

Le Festival   Programme   Tarifs

ROUEN – Festival Ciné Friendly, les journée du cinéma LGBT

Cette nouvelle édition de Ciné Friendly se déroulera au cinéma l’Omnia République du mercredi 24 au samedi 27 avril 2019. Quatre journées de cinéma LGBTI+ autour du vivre ensemble et de la culture. Cet événement s’inscrit également dans le cadre du « Mois des Fiertés » à Rouen.

Cet événement est organisé par l’association Pix’M avec des exclusivités, des avant-premières, des invités. Trois prix seront attribués cette année : le prix du public où le public pourra voter à chaque séance, mais également le prix du public documentaire et le prix du jury composé de 5 personnes.

Des films LGBT rares

Le Président de Pix’M, Etienne Duval, souhaite “mettre la culture comme facteur d’inclusion”. Il nous précise que “la culture n’a ni genre, ni sexe. Et dans toutes les cultures, il y a le cinéma”. Ciné Friendly permet au public de voir des films qui sont très peu diffusés dans les salles. Il existe encore 8 festivals de cinéma LGBT en France dont Rouen.

ROUEN – Festival Ciné Friendly, les journée du cinéma LGBT

Ce festival, comme la culture, se veut non communautaire pour tout public (adultes et enfants) avec des tarifs abordables. La nouveauté de cette année sera traduction des débats après-film en langue des signes par l’association LIESSE (les films étant déjà en version originale sous-titrés).

L’Amérique du Sud à l’honneur

Ciné Friendly dépassera les murs du cinéma l’Omnia avec des soirées spéciales auprès de trois établissements rouennais :
– la soirée d’ouverture au bar XXL à 22h le mercredi 24 avril
– un apéro spécial CinéFriendly au Vixen dès 18h le jeudi 25 avril
– et la soirée de clôture officielle au bar le Milk dès 22h30 le samedi 27 avril

Le coordinateur du festival Ciné Friendly, Benjamin Duval, tient à souligner qu’il y aura cette année, une représentation significative de films d’Amérique du Sud comme le Brésil avec la présence de deux réalisateurs. L’actualité brûlante au Brésil illustre bien la difficulté de vivre sa différence.

Ciné Friendly reste aujourd’hui unique en Normandie avec plus de 1000 spectateurs. Un festival où les différences et les identités s’expriment sur grand écran. Le cinéma LGBT comme une forme de militantisme.

Tarifs

Les organisateurs avec le cinéma l’Omnia ont fait un effort significatif sur le prix des séances afin de rendre les films accessibles au plus grand nombre.
La séance est à partir de 3€50 avec le pass 3 séances à 10€50 (pass disponible au cinéma l’Omnia et au bar Le Milk). Le tarif réduit pour les moins de 26 ans : 4€ et le tarif normal : 5€50.
Les cartes pass Gaumont Pathé sont acceptées.

cine friendly 2019

Programme officiel…

Le Festival  Tarifs

Tous les films en langue étrangère seront sous-titrés en Français.
Lieu : Cinéma L’Omnia République (28 rue de la République à Rouen). Accessible par bus avec les lignes 6, 7 et les trois lignes TEOR (T1, T2, T3) – Station « République ». En voiture : parking Cathédrale.

Mercredi 24 avril 2019

Séance à 19h30 : « Mon Meilleur ami » de Martin Deus – Film argentin – durée 1h30

Synopsis : « Lorenzo est un adolescent agréable et studieux qui vit dans une petite ville de Patagonie. Un jour son père décide d’accueillir sous leur toit Caíto, un jeune garçon frondeur et mystérieux. D’abord méfiant, Lorenzo va peu à peu se rapprocher de Caíto sans soupçonner les conséquences de cette nouvelle amitié… mais Caíto a un secret.  »

Lien allociné – et lire critique Gayviking

Mercredi 24 avril 2019

Séance à 21h45 : « Conséquence » (en avant première) – film slovène et autrichien de Darko Štante – durée : 1h33

Synopsis : « A 17 ans, Andrej est placé dans un centre de détention pour jeunes. Il y intègre un groupe de garçons délinquants avec lesquels il se perd dans la drogue et la violence. Mais bientôt les désirs d’Andrej le rattrapent. Démasqué, il va devoir faire un choix pour rester fidèle à lui-même..  »

Lien allociné

 

Jeudi 25 avril 2019

Séance à 19h30 : « Hard Paint » (en avant première suivie d’une rencontre avec les réalisateurs – débat traduit en Langue des Signes LSF). Film brésilien de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon. Durée : 1h58

Synopsis : « Pedro gagne sa vie en tant que Cam Boy. Devant sa caméra, il sait comment créer le désir… Doucement le jeune homme se déshabille, plonge ses doigts dans des peintures colorées, subtilement il les laisse glisser sur son corps nu… Dans la pénombre de sa chambre, Pedro se transforme en Neon Boy et suit toutes les volontés de ses abonnés. Un jour quand il s’aperçoit qu’un autre webcameur imite ses performances, il décide alors de rencontrer son mystérieux rival. Mais ce rendez-vous aura des conséquences imprévisibles.  »

Lien allociné

Jeudi 25 avril 2019

Séance à 21h45 : « Comment t’oublier ? » – film brésilien de Malu De Martino – durée 1h40

Synopsis : « Julia est professeur de littérature anglaise, elle a 35 ans et tente de reconstruire sa vie après avoir vécu une longue et intense histoire d’amour. Pour ce nouveau départ, elle emménage avec ses deux meilleurs amis. A leur contact, et sous l’influence de l’une de ses étudiantes, elle va peu à peu reprendre goût à la vie. Jusqu’à sa rencontre avec Helena, qui va définitivement la convaincre de ré-ouvrir son cœur et d’aimer à nouveau… »

Lien CinéTraffic

 

Vendredi 26 avril 2019

Séance à 19h30 : « Entre les Roseaux » – film britannique et finlandais de Mikko Makela – durée : 1h48

Synopsis : « De retour en Finlande pour les vacances d’été, Leevi aide son père à restaurer le chalet familial au bord d’un lac. Tareq, un réfugié syrien demandeur d’asile, les aide sur ce chantier. Alors que Leevi trouve refuge dans la littérature de Rimbaud, Tareq tente de se construire une identité dans un monde fait d’inégalités. Loin du regard du père, ces deux hommes que tout oppose se découvrent l’un l’autre. L’amour devient un exutoire…  »

Lien Allociné

Vendredi 26 avril 2019

Séance à 21h45 : « Luciérnagas » en avant-première. Un film mexicain de Bani Khoshnoudi. Durée : 1h25

Synopsis : « Ramin se retrouve à Veracruz au Mexique, un peu par accident, alors qu’il cherchait à se rendre en Grèce pour fuir la répression dans son pays d’origine, l’Iran, où l’homosexualité est sévèrement réprimée. Perdu loin des siens, et en particulier de son petit ami qu’il a laissé derrière lui, il découvre pourtant une vie plus libre, et peut-être un horizon plus lumineux. »

Lien Iffr

 

Samedi 27 avril 2019

Séance à 11h : « Mon enfant ma bataille« . Documentaire français d’Émilie Jouvet, suivi d’un débat avec Dominique Boren, co-président de l’APGL (association Parents gays et lesbiens). Durée 1h20

Synopsis : « Un film-documentaire qui relate l’histoire de l’homoparentalité en France à travers l’Apgl -Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens- première association française de lutte en faveur des droits des familles homoparentales.
En s’appuyant sur de nombreux témoignages (enfants et familles concernées, chercheurs, médecins, institutionnels, juristes, politiques et penseurs), sur differentes formes de faire famille ( PMA, IAD, ROPA, GPA, Adoption, Co-parentalité, Multiparentalité, Monoparentalité, Transparentalité..) et des documents d’archives ( PACS, MARIAGE, Manifestations, Débats sur la Bioethique..) Jouvet donne la parole à celles et ceux qui font ou ont fait, par leurs choix personnels, leurs engagements et leurs luttes collectives, l’histoire de l’homoparentalité en France depuis 1986.  »

Lien Vimeo

Samedi 27 avril 2019

Séance à 14h30 : « Bixa Travesty« . Documentaire brésilien de Kiko Goifman et Claudia Priscilla. Durée 1h15

Synopsis : « Portrait électrisant de Linn da Quebrada, artiste à la présence scénique extraordinaire qui réfléchit sur le genre et ose affronter avec un rare panache le machisme brésilien. Le corps féminin trans comme moyen d’expression politique.  »

Lien Allociné

 

Samedi 27 avril 2019

Séance à 16h : « Socrates« . Film brésilien de Alexandre Moratto. Durée 1h11

Synopsis : « A la mort soudaine de sa mère, Socrates un adolescent de 15 ans vivant en banlieue de Sao Paulo doit survivre par lui-même. Il subit de la discrimination en raison de son orientation sexuelle, et se sent impuissant dans sa recherche d’un logement décent et d’une vie signifiante. »

Lien du réalisateur (anglais)

Samedi 27 avril 2019

Séance à 17h30 : « Coming Out« . Documentaire Français en avant-première de Denis Parrot. Durée : 1h03. Cette séance est réalisée en partenariat avec le Centre LGBTI de Normandie et l’association Laisse Bien Ta Gaité.

Synopsis : « Une fraction de seconde. Quelques mots bredouillés. À nouveau cette peur au ventre. Violente, tenace. Depuis quelques années, de plus en plus de jeunes gays, lesbiennes, bi ou trans, dans le monde entier, ont décidé de faire leur coming out via des vidéos sur Internet. A travers un montage de vidéos bouleversantes postées sur le web par ces jeunes, COMING OUT nous fait vivre au plus près ce moment de basculement intime, et social, qu’est le coming out. »

Lien Allociné

 

Samedi 27 avril 2019

Séance à 21h : « Mon Idylle« . Un film brésilien de Mauro Carvalho et Thiago Cazado. Durée : 1h13.

Synopsis : « Au Brésil, Diego est éperdument amoureux de Matheus, un beau jeune homme charismatique. Ils vivent une véritable histoire d’amour passionnée, entre complicité et volupté. Mais bientôt Diego doit quitter le Brésil pour intégrer une école de cinéma en Californie et ainsi concrétiser son rêve de toujours. Parviendra-t-il à laisser derrière lui le garçon qu’il aime ? Quel choix fera-t-il entre ses deux passions ?  »

Lien Allociné

 

Pour aller plus loin…

Relire l’article de Gayviking sur l’édition 2018
Événement Facebook de Ciné Friendly

 

Derniers articles

« Je suis pas comme ça », un film au coeur de l’homophobie (court métrage)

Deux collégiens harcelés pour une homosexualité supposée. Ce court métrage tourné en Normandie parle d'homophobie. Le voir en intégralité sur Gayviking.

MIEL, la nouvelle association LGBT+ à l’Université du Havre

La nouvelle association LGBT en Normandie à l'Université du Havre. MIEL, seule association à destination des étudiant.e.s. Rencontre avec Syrinne et Sage.

La Manif pour tous est de retour. Un appel à contre-manifester au Havre

La Manif pour tous et les Associations familiales catholiques ont manifesté ce samedi. Mais une contre-manifestation s'est organisée, entre 100 et 200 participant.e.s

À Rouen, la semaine des fiertés se clôture au village associatif (photos)

La détermination des militants LGBT était intacte. Après l'annulation de la Pride, les associations ont organisée leur semaine des fiertés.

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé