À St Lô et Cherbourg, le Centre LGBTI de Normandie veut rompre l’isolement

Le Centre LGBTI de Normandie ouvre deux permanences dans la Manche : St Lô et Cherbourg. Après Caen et Rouen, l’association étend ses actions en Normandie

manche-centre-lgbti
wikipedia – licence Creative Commons

Lancement d’une antenne à Saint-Lô

André est arrivé dans la Manche il y a 4 ans. Constatant le peu d’activités LGBT dans le département, il se décide à devenir bénévole au Centre LGBTI. L’association avait lancé un appel auprès de ses adhérents. André a répondu présent, tout comme Julien.

Tous les deux sont bénévoles. Leur engagement permet d’ouvrir une nouvelle antenne dans la Manche à St Lô.

Hôtel de ville St Lô (Manche)
Hôtel de ville de St Lô – wikimanche – Ikmo-ned (créative common)

Le souhait d’André et de Julien est de « rompre l’isolement et la solitude qui peuvent parfois se faire ressentir dans le département. » Et d’ajouter : « notre département est très rural comparé aux grandes villes étudiantes comme Caen par exemple. La vie LGBT est moins évidente. »

Depuis de nombreux mois, le Centre LGBTI de Normandie avait exprimé son souhait d’aller là où les associations s’aventurent peu. Le département de la Manche compte autant d’habitants que la Métropole de Rouen, 500 000 habitants. La visibilité des personnes LGBT est moins visible.

« Rompre l’isolement »

Récemment, l’association Le Refuge s’est installée dans la Manche afin d’aider les jeunes LGBT mis à la porte de chez eux. Mais, pour le reste, peu d’associations osent franchir le pas, essentiellement à cause d’un manque de bénévoles.

Le Centre LGBTI a obtenu de la mairie de Saint-Lô une salle municipale pour une demi-journée chaque semaine. Le 6 décembre, André et Julien ont réceptionné les clefs.

C’est ainsi que chaque vendredi après-midi de 14h30 à 18h30, un temps d’accueil, d’écoute et d’échanges est proposé. Des convivialités et des sorties pourront être proposées à l’avenir.

Recherche de bénévoles

Le rendez-vous a lieu au 167 rue du Général Gerhardt, à Saint-Lô. Pour une meilleure publicité dans la vie locale, l’Office de la vie associative Saint-Loise a déjà répertorié le Centre LGBTI de Normandie.

Tout le monde est le bienvenue aux permanences. André et Julien espèrent que d’autres personnes pourront se porter volontaires pour devenir bénévoles et ainsi les aider à développer ce groupe dans la région. L’appel est donc lancé.

Cherbourg – janvier 2020

Plus au nord du département, à Cherbourg, Anaïs est également bénévole au Centre LGBTI de Normandie. Elle est quasiment prête à accueillir le public pour ses premières permanences.

Centre LGBTI Manche
Office de tourisme de Cherbourg (wikipedia, Creative Commons)

La quatrième antenne de l’association ouvrira ses portes le lundi 13 janvier 2020. Comme pour Saint-Lô, les permanences proposées sont des permanences collectives d’accueils, d’écoute et d’orientation.

Pour préparer au mieux cette prochaine ouverture, Anaïs est en contact avec le service santé du CCAS de Cherbourg pour l’aider dans les démarches.

Anaïs recherche également des bénévoles pour soutenir cette antenne.

Les permanences auront lieu tous les 2ème lundi de chaque mois de 18h à 20h. Si une forte demande se faisait ressentir, les horaires et les fréquences pourront évoluer. L’accueil se fera à la « Maison pour tous » Léo Lagrange, Square du Nivernais à Cherbourg.

Autres villes en prévision ?

Finalement, pour le Centre LGBTI de Normandie, « L’idée de la création de ces antennes est d’être au plus prêt des attentes et des besoins des personnes LGBTI, de celles et ceux qui sont loin de Caen ou de Rouen et se sentent isolé.es, cela fait partie des missions du Centre » nous précise Yann, membre de l’association.

Après ces deux antennes dans la Manche, le Centre LGBTI souhaite créer des antennes dans d’autres départements. Yann nous précise « En projet nous aurions Falaise et peut-être Alençon ou une autre ville de l’Orne si des bénévoles se manifestent ».

En revanche la présence de volontaires du Centre LGBTI est essentielle à la réussite de cette aventure même si, pour son développement, le Centre LGBTI n’est pas fermé à coopérer avec d’autres associations. « Pour les antennes de Saint-Lô et Cherbourg, les bénévoles ont œuvré seul.es à la mise en place des ces deux antennes, mais nous sommes prêt.es bien évidemment à travailler avec d’autres associations qui le souhaiteraient« , conclu Yann.

Pour aller plus loin

Les deux antennes dans la Manche :
Saint-Lô : tous les vendredi de 14h30 à 18h30 au 167 rue du Général Gerhardt.
Cherbourg : tous les 2ième lundi de chaque mois de 18h à 20h à compter du lundi 13 janvier 2020. À la Maison pour tous Léo Lagrange : Square du Nivernais – Cherbourg-en-Cotentin

Contact par mail :
Antenne de Cherbourg : antennecherbourg@centrelgbt-normandie.fr
Antenne de Saint-Lô : antennesaint-lo@centrelgbt-normandie.fr

Site web du Centre LGBTI de Normandie et sa page facebook.

Derniers articles

Le Havre : un homme condamné pour le meurtre de son conjoint. Mort d’avoir été trop gentil

À la lecture des chroniques judiciaires de Paris-Normandie, on découvre que cette histoire n'est pas vraiment un crime passionnel.

Les associations LGBT normandes font leur rentrée

La rentrée de septembre 2020 reste marquée par un...

La culture des pissotières : dans le placard de l’oubli

Les pissotières, un phénomène sociologique qui a marqué durant des décennies le quotidien de centaines de milliers d'homosexuels dans le monde...

Dieppe : fermeture du sauna gay l’Eclipse, première victime du Covid-19 en Normandie

Le sauna l'Eclipse, à Dieppe ferme ses portes. L'établissement succombe aux conséquences du Covid-19. C'est la première fermeture d'un établissement LGBT...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé

X