Une nouvelle association transgenre en Seine-Maritime : « C’est mon genre »

L’association « C’est mon genre » fait son entrée dans l’actualité régionale. Une nouvelle structure d’écoute et d’entraide sur la transidentité est née.

Une nouvelle association transgenre en Seine-Maritime : « C’est mon genre »

C’est le site 76actu qui nous apprend cette naissance (photo ci-dessus). « La présidente de l’association, Clémentine Herment, également représentante de SOS homophobie en Normandie, a décidé de lancer cette structure après avoir livré un témoignage sur sa transition. »

Même si l’association ne compte pour l’instant que 5 membres, elle est déjà intervenue pour sensibiliser des jeunes en questionnements. « C’est mon genre » souhaite également intervenir dans la prévention et pourquoi pas étendre ses actions dans l’Eure.

L’association possède également un groupe sur le réseau social facebook. Il permet aux personnes et à ses membres d’échanger en toute confidentialité.

Autonomie et reconnaissance

Ignorées ou incomprises, et au-delà du grand public, la transidentité a parfois des difficultés à se faire entendre au sein de la communauté gay et lesbienne. Même dans les associations LGBT, dites généralistes, l’impréhension peut se ressentir.

Aussi, les personnes transgenres n’hésitent plus à s’affranchir des associations traditionnelles et gagnent leur autonomie en créant leur propre structure comme « C’est mon genre » .

transgenre

Tout au long de l’année 2019 les sujets sur la transidentité ont été mis sur le devant de la scène dans notre région. Revendications, cinéma, manifestations, commémorations, la quatrième lettre de LGBT ne peut plus être ignorée.

Le mouvement s’amplifie

En Normandie, les associations ou groupes informels transgenres sont désormais au nombre de trois.

Ces groupes et associations mettent en place des permanences d’accueil. Les réunions en petits comités permettent aux participant.e.s de s’exprimer plus librement et d’être en confiance.

Contact « C’est mon genre »

site web : facebook
mail : cestmongenre@hotmail.com

Dernièrement

Romain Berger, un photographe queer autodidacte

33 ans, photographe, Romain Berger est originaire de Normandie et vit à Rennes. Son travail se veut ouvert, coloré, kitch et décalé...

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

La lettre d’amour d’un couple gay du Cotentin va partir dans l’espace !

Une belle histoire : Yann et Théo, un jeune couple dans la Manche envoie une lettre d'amour dans l'espace à bord de la fusée de SpaceX.

Caen : deux mamans perdent leur petit garçon d’une leucémie. Elles font un tour de France à vélo.

Solveig et Aude sont deux mamans et viennent de perdre leur fils, Maël à l'âge de 18 mois d'une leucémie. Un voyage s'organise...

Sur le même thème