Une nouvelle association transgenre en Seine-Maritime : « C’est mon genre »

L’association « C’est mon genre » fait son entrée dans l’actualité régionale. Une nouvelle structure d’écoute et d’entraide sur la transidentité est née.

Une nouvelle association transgenre en Seine-Maritime : « C’est mon genre »

C’est le site 76actu qui nous apprend cette naissance (photo ci-dessus). « La présidente de l’association, Clémentine Herment, également représentante de SOS homophobie en Normandie, a décidé de lancer cette structure après avoir livré un témoignage sur sa transition. »

Même si l’association ne compte pour l’instant que 5 membres, elle est déjà intervenue pour sensibiliser des jeunes en questionnements. « C’est mon genre » souhaite également intervenir dans la prévention et pourquoi pas étendre ses actions dans l’Eure.

L’association possède également un groupe sur le réseau social facebook. Il permet aux personnes et à ses membres d’échanger en toute confidentialité.

Autonomie et reconnaissance

Ignorées ou incomprises, et au-delà du grand public, la transidentité a parfois des difficultés à se faire entendre au sein de la communauté gay et lesbienne. Même dans les associations LGBT, dites généralistes, l’impréhension peut se ressentir.

Aussi, les personnes transgenres n’hésitent plus à s’affranchir des associations traditionnelles et gagnent leur autonomie en créant leur propre structure comme « C’est mon genre » .

transgenre

Tout au long de l’année 2019 les sujets sur la transidentité ont été mis sur le devant de la scène dans notre région. Revendications, cinéma, manifestations, commémorations, la quatrième lettre de LGBT ne peut plus être ignorée.

Le mouvement s’amplifie

En Normandie, les associations ou groupes informels transgenres sont désormais au nombre de trois.

Ces groupes et associations mettent en place des permanences d’accueil. Les réunions en petits comités permettent aux participant.e.s de s’exprimer plus librement et d’être en confiance.

Contact « C’est mon genre »

site web : facebook
mail : cestmongenre@hotmail.com

Dernièrement

Actes homophobes dans un espace artistique à Saint-Denis : 5 victimes

Dimanche 18 juillet, une série d’épisodes homophobes violents a eu lieu à Saint-Denis, violences, insultes et destruction d'une arche arc-en-ciel...

Transgenre en prison : est-ce la double peine ? s’interroge Ouest-France

Le centre de détention de Caen s'empare de la question des détenues transgenres. De la souffrance en prison mais aussi de l'espoir...

Le Mans : l’association LGBT Homogène présente sa feuille de route : Pride et deux antennes dans la Sarthe

Florian Poupon, président de l'association LGBT Homogène sur Le Mans et la Sarthe a accordé une interview au journal Ouest-France / Le Maine Libre...

La Pride à Annecy rassemble 2500 personnes

La deuxième Pride à Annecy (Haute-Savoie) a rassemblé 2500 personnes avec un mot d'ordre était "Faire de notre identité, une liberté"...

Sur le même thème