Près d’Evreux : 50 ans de lutte, l’exposition LGBT du Temps au Temps

L’exposition LGBT “50 ans le lutte – 50 ans d’affiches” : c’est la nouvelle exposition de la maison Le Temps au Temps près d’Evreux.

50 ans de lutte, l'exposition LGBT du Temps au Temps

C’est notre histoire qui défile sous nos yeux. L’histoire de nos luttes. Cette exposition LGBT est proposée par Marc et Philippe jusqu’à la fin 2019.

L’exposition est au coeur de leur maison, Le Temps au Temps, deux chambres d’hôtes gay dans notre région. Située en Normandie près d’Évreux aux Ventes, c’est 50 affiches qui ornent leurs murs.

Cette exposition fait naturellement référence à l’anniversaire des émeutes de 1969 dans un bar new-yorkais, les Stonewall, précurseur des prides à travers le monde. Le 28 juin 1969, lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, queer affrontaient la police de New York, pour plus de droit et de respect. Aujourd’hui, le combat continue à travers le monde.

Exposition LGBT Evreux

Les 50 reproductions d’affiches retraçent les luttes de la communauté LGBT pour l’égalité des droits : dépénalisation, lutte contre le sida, homophobie, mariage pour tous, PMA… Mais aussi quelques affiches historiques des années 70.

Ainsi, les hôtes du Temps au Temps peuvent librement découvrir cette superbe rétrospective.

Les deux propriétaires, Marc et Philippe, sont des passionnés d’histoire notamment LGBT. Ils sont à l’origine de plusieurs sites communautaires sur l’histoire et les archives LGBT et notamment Hexagone Gay dont les affiches sont issues.

Marc Devirnoy est aussi fondateur de l’association Mémoire Collective. Cette association créée en 2004 soutient la reconnaissance de la déportation homosexuelle lors des Cérémonies du Souvenir. Enfin, il est également auteur d’articles pour Gayviking sur l’histoire LGBT.

Derniers articles

VIH – sida : l’épidémie face au Covid. Un décrochage dans la prévention

En pleine épidémie du Covid, les premiers chiffres de la lutte contre le VIH laissent entrevoir un relâchement inquiétant de la prévention

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Homophobie et menaces de mort à l’usine Renault de Cléon

Julien repense à ces trois nuits à l'usine Renault. L'angoisse est parfois présente. Négligences de Renault Cléon ?

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé