Le Havre : tags homophobes en ville et au Refuge

À la veille de la Marche des Fiertés prévue ce samedi au Havre, des tags homophobes sont découverts dans la ville. Des symboles d’extrême-droite sur les murs des associations.

Tags homophobes Le Havre
(tags homophobes sur la Halle aux Poissons)

Ainsi le local de réunion de la Pride du Havre, la Halle aux Poissons, lieu citoyen et militant, présente des collages avec ces mots : « LGBT hors de nos villes ». Les signes de la croix celtique, habituellement utilisée par les mouvements d’extrême-droite, accompagnent les tags.

Dépôt de plainte

Plus loin, les murs du local associatif du Refuge sont également tagués : « Français réveille toi » avec les mêmes symboles. Le Refuge est une structure LGBT à proposer un hébergement temporaire avec un accompagnement social aux jeunes majeurs victimes d’homophobie ou de transphobie.

La fondation LGBT+ Le Refuge a réagit rapidement : « Aujourd’hui, jour de Pride, notre local du Havre a été vandalisé. Comme d’autres associations LGBTI+ havraise des tags ont salis nos murs. S’en prendre au Refuge c’est s’en prendre aux jeunes déjà mis à la rue. S’en prendre à une association LGBTI+, c’est porter atteinte aux droits et à la liberté. »

L’association Le Refuge décide de porter plainte.

tag homophobe
(tags homophobes sur le local de l’association Le Refuge)

Le « camp de la haine »

De son côté, en s’adressant aux taggeurs, le Collectif de la Marche Havraise déclare : « On est chez nous, on y reste, et on luttera sans relâche contre vos idées mortifères ». Le collectif ajoute : « Ils luttent pour un monde plus violent et nous sommes la force qui luttera sans relâche pour un monde moins inégalitaire. (…) Nous serons là aussi quand les autres communautés qui sont leur cibles, seront attaqués. Nous ne sommes pas aveugles face au racisme et au fascisme qui augmente dans le pays. Aussi, nous nous solidarisons avec le camps des luttes et des libertés et nous vous condamnons à rester ce que vous avez toujours été : l’ignoble camp de la haine. »

Une enquête est en cours

De son côté, la Préfecture de la Normandie déclare dans un tweet : « Des tags odieux ont été constatés avant la marche des fiertés du Havre ciblant notamment l’association Le Refuge. Les policiers assurent la sécurité de la marche, accompagnent le dépôt des plaintes et ont lancé les investigations« .

Céline Brulin, sénatrice PC de la Seine-Maritime déclare également sur Twitter : « La haine s’est étalée sous forme d’ignobles tags ciblant notamment l’association Le Refuge. Avant la marche des fiertés. Souhaitons que les investigations lancées permettent d’arrêter et de punir leurs auteurs ! »

Finalement, la Pride du Havre s’est bien déroulée.

Dernières infos en Normandie

Les associations LGBT normandes se mobilisent contre l’extrême-droite

Les derniers résultats de l’extrême-droite en France mobilisent les associations LGBT en Normandie. La peur du RN au pouvoir inquiète…

Alençon : la Pride rassemble 350 personnes dans les rues de la ville

La sixième Pride d'Alençon dans l'Orne est un succès. Une marche des fiertés revendicative mais en couleurs et en musique.

Le Havre : 1500 personnes manifestent pour la Pride

Une marche des fiertés LGBT+ politique pour la lutte des droits. Cette année, la Pride présentait une programmation riche en animations.

Vernon : 200 personnes à la Pride, une marche éclatante d’utilité

La deuxième Pride de Vernon dans l'Eure se renforce et s'affirme. Tout le monde a pu juger de l'utilité de cette marche...

Autres infos LGBT+ en Normandie

Le Magazine LGBT+