Au Havre ou à Cherbourg, Le Refuge ne lâche rien

L’association nationale phare qui aide les jeunes LGBT rejetés de leur famille à le vent en poupe. Le Refuge est à l’honneur de la presse locale normande.

Le Refuge Cherbourg
(photo facebook, Le Refuge Manche, Cherbourg avec Valérie et Bruno)

Le Refuge s’installe sereinement mais surement dans le paysage normand. Après Le Havre, Rouen, et Granville, la structure s’installe à Cherbourg.

Consolidation au Havre

Au Havre tout d’abord, siège de la délégation régionale. C’est dans le quotidien, Paris-Normandie, que l’association annonce des recrutements.

Aujourd’hui, au Havre, Le refuge fonctionne déjà avec une dizaine de bénévoles. Ce mois-ci, une dizaine de candidats de 18 à 55 ans se sont portés volontaires. Une réunion était organisée au local de la ville océane.

« Nous ne sommes pas des militants. J’ai détaillé le rôle d’un bénévole au sein de notre structure. Nous allons ensuite les recevoir une à une et discuter avec elles », explique Philippe. Être bénévole au Refuge nécessite une bonne disponibilité, une grande qualité d’écoute et d’empathie. « Il y a une question de feeling également ». Les personnes choisies auront une période d’essai de trois mois. » indique Le Refuge au journal.

Le Refuge Le Havre
(photo facebook, Le Refuge Le Havre, bénévoles avec Philippe)

Les jeunes accueillis par Le Refuge sont pris en charge administrativement. Les bénévoles leur apprennent à être autonome. C’est seulement au Havre que l’association dispose d’hébergement pour les accueillir.

Cap sur le Cotentin

À Cherbourg, Le Refuge ouvre ses permanences après cette période de confinement. Valérie est bénévole. Elle connaît bien le monde associatif LGBT pour avoir fondé l’association SafeWay de lutte contre le sida à Cherbourg.

C’est dans La Presse de la Manche qu’elle annonce l’ouverture du groupe de Cherbourg. Des permanences se tiendront chaque deuxième mercredi du mois, de 14 heures à 16 heures, au bar Le Scapin, place du Général-de-Gaulle. Au-delà des permanences, Valérie et les bénévoles du Refuge organisent également des IMS (interventions en milieu scolaire).

Le Refuge en Normandie

Le Havre : 56 rue de Labedoyère (de 14h à 16h le samedi). Page facebook et mail : lehavre@le-refuge.org

Cherbourg : Une ligne est disponible 24 heures sur 24 (tél : 06 31 59 69 50). Page Facebook et mail : v.medard@le-refuge.org (accueil le second mercredi de chaque mois de 14h à 16h au bar Le Scapin, 4bis place du Général-de-Gaulle.)

Granville : relire article gayviking – Granville : le dernier mercredi de chaque mois de 14h à 17h au pôle santé du port (local pôle famille) au 21/23 rue Saintonge, Granville. Page Facebook

Rouen : 100 rue St Hilaire (Le Diable au Corps). Tous les second lundis du mois de 18h30 à 21h30.

Evreux : l’antenne de Rouen se déplace dans l’Eure avec Fiertés Colorées chaque 3ième samedi du mois de 17h à 20h à la Maison de la Santé (2, place Dupont de l’Eure à Évreux)

Dernièrement

Romain Berger, un photographe queer autodidacte

33 ans, photographe, Romain Berger est originaire de Normandie et vit à Rennes. Son travail se veut ouvert, coloré, kitch et décalé...

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

La lettre d’amour d’un couple gay du Cotentin va partir dans l’espace !

Une belle histoire : Yann et Théo, un jeune couple dans la Manche envoie une lettre d'amour dans l'espace à bord de la fusée de SpaceX.

Caen : deux mamans perdent leur petit garçon d’une leucémie. Elles font un tour de France à vélo.

Solveig et Aude sont deux mamans et viennent de perdre leur fils, Maël à l'âge de 18 mois d'une leucémie. Un voyage s'organise...

Sur le même thème