Au Havre ou à Cherbourg, Le Refuge ne lâche rien

L’association nationale phare qui aide les jeunes LGBT rejetés de leur famille à le vent en poupe. Le Refuge est à l’honneur de la presse locale normande.

Le Refuge Cherbourg
(photo facebook, Le Refuge Manche, Cherbourg avec Valérie et Bruno)

Le Refuge s’installe sereinement mais surement dans le paysage normand. Après Le Havre, Rouen, et Granville, la structure s’installe à Cherbourg.

Consolidation au Havre

Au Havre tout d’abord, siège de la délégation régionale. C’est dans le quotidien, Paris-Normandie, que l’association annonce des recrutements.

Aujourd’hui, au Havre, Le refuge fonctionne déjà avec une dizaine de bénévoles. Ce mois-ci, une dizaine de candidats de 18 à 55 ans se sont portés volontaires. Une réunion était organisée au local de la ville océane.

« Nous ne sommes pas des militants. J’ai détaillé le rôle d’un bénévole au sein de notre structure. Nous allons ensuite les recevoir une à une et discuter avec elles », explique Philippe. Être bénévole au Refuge nécessite une bonne disponibilité, une grande qualité d’écoute et d’empathie. « Il y a une question de feeling également ». Les personnes choisies auront une période d’essai de trois mois. » indique Le Refuge au journal.

Le Refuge Le Havre
(photo facebook, Le Refuge Le Havre, bénévoles avec Philippe)

Les jeunes accueillis par Le Refuge sont pris en charge administrativement. Les bénévoles leur apprennent à être autonome. C’est seulement au Havre que l’association dispose d’hébergement pour les accueillir.

Cap sur le Cotentin

À Cherbourg, Le Refuge ouvre ses permanences après cette période de confinement. Valérie est bénévole. Elle connaît bien le monde associatif LGBT pour avoir fondé l’association SafeWay de lutte contre le sida à Cherbourg.

C’est dans La Presse de la Manche qu’elle annonce l’ouverture du groupe de Cherbourg. Des permanences se tiendront chaque deuxième mercredi du mois, de 14 heures à 16 heures, au bar Le Scapin, place du Général-de-Gaulle. Au-delà des permanences, Valérie et les bénévoles du Refuge organisent également des IMS (interventions en milieu scolaire).

Le Refuge en Normandie

Le Havre : 56 rue de Labedoyère (de 14h à 16h le samedi). Page facebook et mail : lehavre@le-refuge.org

Cherbourg : Une ligne est disponible 24 heures sur 24 (tél : 06 31 59 69 50). Page Facebook et mail : v.medard@le-refuge.org (accueil le second mercredi de chaque mois de 14h à 16h au bar Le Scapin, 4bis place du Général-de-Gaulle.)

Granville : relire article gayviking – Granville : le dernier mercredi de chaque mois de 14h à 17h au pôle santé du port (local pôle famille) au 21/23 rue Saintonge, Granville. Page Facebook

Rouen : 100 rue St Hilaire (Le Diable au Corps). Tous les second lundis du mois de 18h30 à 21h30.

Evreux : l’antenne de Rouen se déplace dans l’Eure avec Fiertés Colorées chaque 3ième samedi du mois de 17h à 20h à la Maison de la Santé (2, place Dupont de l’Eure à Évreux)

Dernièrement

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"

Meilleurs Voeux pour l’année 2021. À nos lecteurs et lectrices.

Chers lecteurs, chères lectrices. Une nouvelle année commence. C'est le moment de vous faire part de nos voeux pour l'année 2021.

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé