GAYPRIDE 2016 à CAEN – photos et bilan

C‘est sous un très beau soleil que la Gaypride de Caen 2016 a pris son envol ce samedi 28 mai. C’était la seule marche des fiertés LGBT pour la région Normandie cette année, Rouen ayant déclarée forfait.

Environ 1100 personnes, selon les organisateurs, ont parcourus les rues de la ville de Guillaume le Conquérant. Une marche vivante, chaleureuse et animée.

Priorité : la défense des droits pour les trans

Le message du Centre LGBT de Normandie était très clair cette année : la défense des droits des personnes trans !

Les porte-parole du Centre LGBT de Normandie voulaient rappeler aux élus de 2012 leurs engagements pour faciliter le changement d’état civil des personnes transgenres et en finir avec la nécessité d’une stérilisation forcée. Ils ont rappelées que les personnes trans étaient souvent stigmatisées avec un taux de suicide largement plus élevé que le reste de la population (34%).

Les bénévoles en première ligne

A noter qu’il n’y avait ni élus, ni responsables associatifs en tête du cortège de la gaypride. Volontairement, c’est la jeune génération qui a porté la banderole de la gaypride. Par ailleurs, Andréa, en charge des questions trans au Centre LGBT de Normandie avait invité toutes les personnes transgenres à venir la rejoindre dans le carré de tête de la marche pour rappeler que les personnes trans existent bien et doivent être visibles.

Centre gay et lesbien de NormandieAu-delà de la revendications des droits des personnes trans c’est aussi toute la communauté LGBT qui s’était réunie place du Théâtre à Caen autour du village associatif. Les bénévoles ont pu faire découvrir leurs activités. De plus, le public (homo, hétéro) pouvait, gratuitement et anonymement, bénéficier d’un dépistage rapide du vih (dit Trod ou Flash test). Comme l’a rappelé Fabrice, Président du Centre LGBT, lors de son discours d’introduction à la gaypride, de nombreuses personnes, gay et hétéros, ignorent à ce jour leur séropositivité.

Licornes…

Outre le Centre LGBT de Normandie, étaient présents lors de la marche, l’association Contact, mais aussi les Enfants de l’Arc-en-Ciel : ces deux associations avaient partagé un petit train de ville  pour les petits (et les grands aussi). Les associations APGL Normandie, les Enfants Terribles et l’association rouennaise Laisse Bien Ta Gaité étaient également présentes dans le cortège, comme Amnesty International et la radio associative HDR.

La soirée s’est terminée au Cargo pour une soirée spéciale et exotique…

La gaypride 2016 à Caen a été un très bon cru. Une très bonne ambiance… et on a même vu des licornes !

Les photos de la gaypride 2016…

Pour aller plus loin

Site internet du Centre LGBT de Normandie
Interview de Fabrice sur les revendications de la gaypride de Caen
Histoire des gaypride et des marches des fiertés

Dernièrement

Pride 2021, les dates des marches des fiertés,… la renaissance ?

Le calendrier des Pride 2021. Une année de renaissance ? L'espoir est permis. Toutefois, cette saison ne ressemblera pas aux précédentes...

Éducation et LGBTI+ : et demain ? Le débat est lancé, participez…

Le Musée national de l'Éducation (MUNAÉ) et les associations LGBT normandes invitent le public à un temps d'échange et de témoignages...

Rouen lance sa quinzaine des fiertés et sa Pride le 22 mai

Pendant 15 jours : des rendez-vous culturels, des débats et la marche des fiertés. Tout le programme de la quinzaine des fiertés...

Livre : les anti-héros de Cédric Ronnoc. Une autre vision du monde gay.

C'est un livre atypique que nous propose Cédric Ronnoc. Une partie de son identité et celle de la communauté gay... De

Sur le même thème