Les lesbiennes se mobilisent à Rouen

lbtg-lesbienne-rouen(article publié le 11 février 2014)
Il suffit d’un petit groupe pour faire bouger les choses. C’est souvent le cas dans le monde associatif. Les associations 100% filles sont rares dans la région… et devenues inexistante sur Rouen. Ça c’était avant. Maintenant il y a LBTG. Il n’y a pas d’erreur d’orthographe avec le terme LGBT… seulement un jeu de mots… « LBTG : Laisse Bien Ta Gaité ». Une association conviviale mais aussi militante qui souhaite mettre en place une gaypride en 2014 sur Rouen. Rencontre avec quatre « drôles de dames » : Mallo, Sophie, Diana et Géraldine qui ont décidé de redonner des couleurs aux lesbiennes sur Rouen.
GAYVIKING : Comment vous est venue l’idée de créer cette association ?
LBTG : Nous avons constaté un manque de visibilité des lesbiennes sur Rouen.
GAYVIKING : En quoi consiste votre association ?
LBTG : On propose des soirées festives et conviviales mais aussi des moments plus militants.
lbtg-lesbienneGAYVIKING : Est-il difficile aujourd’hui pour les lesbiennes de trouver leur bonheur en sorties par exemple ?
LBTG : Les lesbiennes sont peu visibles. D’où l’intérêt de créer des espaces où elles puissent se rencontrer et échanger, en dehors du net.
GAYVIKING : Concernant la Gaypride, êtes-vous déjà en contact avec d’autres associations ?
LBTG : On est en contact avec les autres associations pour organiser la marche des fiertés LGBT de Rouen 2014. On lance un appel à toutes les bonnes volontés à venir nous aider par un soutien matériel, humain et/ou financier. N’hésitez pas à nous contacter !
GAYVIKING : Quels sont vos autres projets pour l’année ?
LBTG : On continuera d’organiser des soirées au fur et à mesure dans différents bars/restaurants de la ville de Rouen. Nos soirées ont eu lieu jusqu’à présent au LC Café, au Moon et la prochaine aura lieu le 8 mars 2014 au Restaurant La Rouge Mare.
filles-ruesGAYVIKING : La lutte contre les discriminations est un axe important dans les statuts de LBTG, pensez-vous que l’homophobie est plus présente aujourd’hui qu’auparavant ?
LBTG : L’homophobie n’a jamais disparu malheureusement. Les dernières avancées dans les droits LGBT ont montré que la majorité de la société est prête à être moins discriminante avec les homos. Néanmoins cette progression de la loi a exacerbé la haine des homophobes à qui les médias ont donné plus la parole.
GAYVIKING : Comment les internautes peuvent vous contacter pour participer à LBTG et même adhérer ?
LBTG : Vous pouvez nous contacter en nous écrivant à laissebientagaiete@live.com ou nous suivre en likant la page « Association Laisse Bien Ta Gaieté » sur Facebook.
GAYVIKING : Un dernier à ajouter que vous aimeriez souligner ?
LBTG : N’hésitez pas à venir nous rencontrer et à proposer des activités ou des sorties. On a peu de bras pour l’instant donc on fait et propose en fonction des disponibilités de chacune. Plus on sera nombreuse et plus il y aura de choix !
 

POUR ALLER PLUS LOIN…

Pour aider l’association, pour adhérer, contactez l’association LBTG Laisse Bien Ta Gaité : mail : laissebientagaiete@live.com
Page Facebook de l’association : cliquez ici
Site internet de Laisse Bien Ta Gaité : cliquez ici
Prochain rendez-vous : à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’association Laisse Bien Ta Gaieté organise une petite soirée au restaurant LA ROUGE MARE (3 place de la Rougemare à Rouen). Pour partager un moment autour d’un verre, discuter , et peut être rester pour dîner. L’association vous accueillera dès 19h30. (page Facebook ici)
 
(photo : arcigay.it contro l’omofobia et LBTG )

à lire

Bernay : le Centre LGBTI de Normandie ouvre une antenne

L'association de défense des droits LGBT+ étend ses actions en Normandie. Une antenne s'ouvre à Bernay dans l'Eure. Au plus près de ceux et celles qui en ont besoin.

WAG, le magazine gay du grand ouest, disparaît

Le magazine gay du grand ouest WAG disparaît et cesse ses publications notamment en Normandie. Une nouvelle perte pour les médias LGBT...

Venus Sauna gay à Évreux

Ce sauna gay est près d’Évreux. Arrivé en 2022, Vénus Sauna prend la relève du Clèm avec des créneaux gay et mixte : jacuzzi, hammam, backroom

À Caen, le bar gay l’Apollon recherche un repreneur après 22 ans de service

Une page pourrait se tourner dans la vie LGBT à Caen. Le bar gay l'Apollon recherche un repreneur. Il fêtera ses 22 ans dans quelques mois...