A Rouen, la Normandie Pride 2018 remporte un succès historique (photos)

La marche des fiertés LGBT (ou gaypride) a remporté un vif succès à Rouen ce samedi 16 juin.
Entre 2500 et 4000 personnes, au plus fort de la marche, ont défilé dans les rues de la ville. La Normandie Pride remporte un succès historique… reportage…

A Rouen, la Normandie Pride 2018 remporte un succès historique (photos)

Les bénévoles de l’association Normandie Pride peuvent être fiers et satisfaits de cette édition 2018. L’objectif est atteint. Faire de la marche rouennaise un immense succès populaire au niveau régional. Entre 2500 et 4000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale Normande. Un chiffre record comparé aux années précédentes et notamment à celle de 2017 qui avait rassemblé de 1300 à 1800 personnes.

Des moyens à la hauteur

Il faut bien reconnaître que les moyens pour parvenir à ce succès ont été à la hauteur.
Le programme de la journée était très séduisant avec 10 évènements forts : visite guidée au Musée Nationale de l’Education (Munaé), ateliers sur les jeux vidéos et le genre, village associatif, concerts, sensibilisation à la prévention, soirées spéciales dans les différents établissements de la ville…

Normandie Pride

Sur la place de l’hôtel de Ville, les organisateurs de Normandie Pride avait disposé un village associatif où les différentes organisations LGBT (Lesbienne, Gay, Bisexuel.le, Transgenre) pouvaient présenter librement leurs activités ainsi que leurs revendications. Etaient notamment présents Laisse Bien Ta GaietéGay’t NormandeEnipse Prévention SantéAides NormandieCentre LGBTI de NormandieContactLe Refuge Normandie, Groupe d’entraide Transgenre et Intersexe, ComingOut, Sexosafe…

A Rouen, la Normandie Pride 2018 remporte un succès historique (photos)

La marche est partie de la Mairie de Rouen. Pendant 2 heures, sur une boucle de plusieurs kilomètres allant de la rive droite à la rive gauche, les manifestant.e.s ont défilé dans la joie et la bonne humeur. La marche était festive mais aussi revendicative.

Contre les discriminations

Sous le mot d’ordre « tous unis contre les discriminations », les revendications des associations ont été nombreuses. Elles ont notamment réclamés l’ouverture de la PMA pour toutes, le renforcement des droits pour les personnes transgenres. La lutte contre l’homophobie n’était pas absente ainsi le droit d’asile pour les personnes LGBT persécutées dans leur pays.
Depuis le Mariage Pour Tous, il n’y a eu aucune évolution majeure en France et les manifestant.e.s étaient présent.e.s pour le faire savoir.

Présence des élu.e.s

Comme l’année précédente, le monde politique local a soutenu cette marche. Yvon Robert, Maire de Rouen, a prononcé quelques mots sur l’égalité des droits.
Hélène Klein était également à ses côtés et à appuyé la position du Maire et de la commune. Des élus étaient également présents comme Damien Adam, député d’En Marche (LREM), ou Didier Chartier, conseiller métropolitain communiste (PCF) pour la ville de Rouen.
Dans le cortège, d’autres organisations se sont joints au mouvement comme le syndicat étudiant l’Unef et la jeunesse communiste (JCR).
Les organisateurs de la Pride ont néanmoins regretté l’hostilité de quelqu’uns contre les forces de l’ordre par des mots « anti-flics » sur une banderole déployée en fin de cortège.

A Rouen, la Normandie Pride 2018 remporte un succès historique (photos)

Cette marche avait un sens festif. Mais elle a surtout offert de la visibilité pour tous et toutes avec un message politique, au sens noble du terme, pour lutter contre les discriminations. Des tracts ont été distribué au public sur le passage de la marche.

Des moments forts

A noter un moment émouvant lors du dépôt de deux gerbes de fleurs, celle de la Mairie de Rouen et de Normandie Pride : en mémoire des victimes de l’homophobie, du sida et des homosexuels déportés durant la seconde guerre mondiale. Un moment fort relayé par une minute de silence.
Au retour de la marche, place de l’hôtel de ville, des concerts ont été proposés avec les groupes Spread It et le bordelais MO (Métro Opéra). Draco était le maître de cérémonie de ce show… sans oublier Angie Queen et Daphné Delire.

Les festivités

Les établissements gay et gayfriendly ont pris le relais des festivités avec notamment le bar Le Milk, le XXL et aussi des soirées années 80/90 au Jv Club/Le Legend. Une croissière pride était également proposée sur la Seine avec l’association Pool Paradise Party. Une journée de liberté sans se cacher.
Normandie Pride a su mobiliser les forces des associations et des établissements pour sensibiliser et alerter le public sur les discriminations LGBT.
Une belle réussite.

Photos de la Normandie Pride 2018 à Rouen


 

à lire

Elizabeth II et les LGBT : l’histoire de l’honorable époux de Sir Elton John

Anecdote : comment la Reine Elizabeth II a consacré un nouveau titre pour les couples d'hommes en son royaume...

La variole du singe : symptômes, contamination, traitement, vaccin…

Tout savoir ou presque sur la variole du singe ou monkeypox. De quoi s'agit-il ? Symptômes ? Contamination ? Vaccin ? Traitement ?

Église taguée à Rouen : l’extrême droite normande en profite et déverse son homophobie

Le 14 août dernier, des tags sont découverts sur une église à Rouen : « Toustes pd et gouines ». L'extrême-droite en profite...

Caen : 3000 personnes à la Marche des Fiertés du 18 juin

Des conditions météo idéales, la Marche des Fiertés 2022 fut une réussite à Caen. 3000 personnes ont défilé dans les rues ce samedi 18 juin.