L'Actu Lgbt en Régions

Lille Pride 2018 : 23 ans de lutte pour une société plus juste… (photos)

La marche des fiertés LGBTI de Lille (Lille Pride) s’est déroulée dans une très bonne ambiance ce samedi 2 juin. Une forte affluence avec de nombreuses revendications. Reportage par l’équipe de Gayviking dans la Capitale des Flandres…

Lille Pride 2018 - marche des fiertés LGBT - gaypride

Plus de 18.000 personnes ont défilé dans les rues de Lille selon l’organisateur, Fierté Lille Pride. La Police a comptabilisé 5.500 manifestants. Comme l’année dernière, les chiffres entre l’organisateur et la Police font le grand écart suscitant l’incompréhension voire l’ironie des responsables associatifs.

La nécessité de cette manifestation a été clairement exprimée par l’organisateur : « Dans une région où l’on se fait encore agresser, harceler ou tuer parce que l’on est perçu comme LGBTI+, être visible demeure en soi un acte intrinsèquement politique et citoyen… Quelle que soit ton orientation sexuelle et/ou ton identité de genre, sois fi èr.e, la honte doit changer de camp. »

Présence des élus

Cette 23ième marche est restée revendicative avec notamment l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes. Des élus étaient présents notamment Dalila Dendouga, adjointe aux Droits de l’Homme à la mairie de Lille, Ugo Bernalicis, Député de la 2ème circonscription du Nord et Adrien Quatennens, Député de la 1ère circonscription du Nord. La célèbre avocate notamment des personnes LGBTI, Caroline Mecary, était la marraine de cette édition 2018.

Un village associatif avait été aménagé place de la République où les différentes associations pouvaient se présenter au public. Au-delà du côté militant, la Pride était aussi festive avec la mobilisation des établissements LGBT de la ville (notamment le Big Up, le Happy, ou le privilège…). Avant la journée de samedi, et pendant plus d’une semaine des débats, soirées se sont succédées dans différents endroits de la ville sur les questions LGBT.

Cette Pride fut une belle réussite.

Les photos

Pour aller plus loin…

Le dernier article

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"

L'actualité LGBT+ en régions

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"

Paris : prison avec sursis pour Marcel Campion suite à ses injures homophobes

Marcel Campion, le patriarche des forains condamné pour injures homophobes. Il avait mis en cause Bruno Julliard, adjoint à la Maire de Paris.

Le Refuge dans la tourmente. Montpellier suspend sa subvention après une enquête de Médiapart

Médiapart pointent de graves dysfonctionnements au sein du Refuge. Montpellier suspend sa subvention, un audit est en cours. L'équipe dirigeante en retrait.

Homophobie à Lille : trois ans de prison pour avoir frappé, insulté et électrisé un couple gay

Deux hommes de 18 ans en prison pour une violente agression homophobe. Un couple gay a vécu l'enfer sous leurs poings...

Les métropoles gayfriendly sur Instagram : Lille, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Rouen,…

Une étude dévoile l'image gayfriendly de 17 métropoles sur Instagram. En tête : Lille suivi de Lyon, Bordeaux, Montpellier, Rouen,…

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Violences homophobes à répétitions dans l’agglomération de Lens

Les agressions homophobes s'accumulent sur l'agglomération de Lens. Leur seul tort : être homosexuel comme ce couple pris à partie...