vendredi 3 avril 2020

Lille Pride 2018 : 23 ans de lutte pour une société plus juste… (photos)

La marche des fiertés LGBTI de Lille (Lille Pride) s’est déroulée dans une très bonne ambiance ce samedi 2 juin. Une forte affluence avec de nombreuses revendications. Reportage par l’équipe de Gayviking dans la Capitale des Flandres…

Lille Pride 2018 - marche des fiertés LGBT - gaypride

Plus de 18.000 personnes ont défilé dans les rues de Lille selon l’organisateur, Fierté Lille Pride. La Police a comptabilisé 5.500 manifestants. Comme l’année dernière, les chiffres entre l’organisateur et la Police font le grand écart suscitant l’incompréhension voire l’ironie des responsables associatifs.

La nécessité de cette manifestation a été clairement exprimée par l’organisateur : « Dans une région où l’on se fait encore agresser, harceler ou tuer parce que l’on est perçu comme LGBTI+, être visible demeure en soi un acte intrinsèquement politique et citoyen… Quelle que soit ton orientation sexuelle et/ou ton identité de genre, sois fi èr.e, la honte doit changer de camp. »

Présence des élus

Cette 23ième marche est restée revendicative avec notamment l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes. Des élus étaient présents notamment Dalila Dendouga, adjointe aux Droits de l’Homme à la mairie de Lille, Ugo Bernalicis, Député de la 2ème circonscription du Nord et Adrien Quatennens, Député de la 1ère circonscription du Nord. La célèbre avocate notamment des personnes LGBTI, Caroline Mecary, était la marraine de cette édition 2018.

Un village associatif avait été aménagé place de la République où les différentes associations pouvaient se présenter au public. Au-delà du côté militant, la Pride était aussi festive avec la mobilisation des établissements LGBT de la ville (notamment le Big Up, le Happy, ou le privilège…). Avant la journée de samedi, et pendant plus d’une semaine des débats, soirées se sont succédées dans différents endroits de la ville sur les questions LGBT.

Cette Pride fut une belle réussite.

Les photos

Pour aller plus loin…

Derniers articles

En Normandie, le coronavirus menace l’action des associations LGBT

L'épidémie de coronavirus menace les associations LGBT. Actions annulées, Pride incertaines. Quelles alternatives pour les associations ? Des lignes d'écoutes sont mises en place. Une solidarité s'organise.

Coronavirus : ligne d’écoute pour le public LGBT et leurs commerces

En Normandie, face au coronavirus, une ligne d'écoute à destination du public LGBT et de leurs commerces est mise en place avec ENIPSE.

La culture gay en musique : de 1976 à 1979, l’histoire du disco

1976-1979 : Les 4 années qui ont pulvérisé des siècles de préjugés homophobes. Le disco est à l’origine de nombreux courants musicaux

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé