3000 personnes à la Marche des Fiertés de Caen ce samedi

La Marche des Fiertés à Caen a rassemblé près de 3000 personnes. Sous le soleil, la Pride 2023 fut à la fois militante et festive. Retour sur cet évènement…

Marche des Fiertés Caen 2023
(Tête de cortège, marche des fiertés à Caen – photo gayviking.fr)

De la couleur, des sourires… les rues de Caen étaient magnifiques ce samedi 17 juin 2023. Comme l’année dernière, la Marche des Fiertés (ou Pride) a rassemblé près de 3000 personnes  (chiffres Liberté et Ouest-France). Depuis de nombreuses années, la jeunesse répond présente. A la recherche des drapeaux arc-en-ciel mais également des étendards des autres communautés, les manifestants et manifestantes étaient heureux de défiler. Le groupe batucada « Les Fêlés de la Caisse » a mis de l’ambiance et rythmé la Pride.

La Marche des Fiertés de Caen était divisée en trois cortèges. Un cortège revendicatif, une partie festive et un carré plus calme.

Pour changer les lois…

Le Centre LGBTI de Normandie et son antenne caennaise était l’association organisatrice de cette Marche ou plus exactement de cette manifestation. Car, au-delà du côté festif, il s’agit surtout d’une manifestation avec un message politique sur la défense des droits des personnes LGBT+.

Pride 2023 à Caen
(discours introductif Pride 2023 à Caen – photo gayviking.fr)

Dans leur discours introductif, les représentants associatifs ont voulu rappeler le pourquoi d’une Pride. « Les lois ne sont pas parfaites. Nos associations sont là pour changer les lois. Le mariage est un combat réussi certes, mais aujourd’hui on continue à nous piétiner. L’état devrait être le premier a respecter ses propres lois » indique le Centre LGBTI.

Des personnes en danger

Selon l’association, l’État se cache trop souvent derrière la lourdeur administrative et n’appliquent pas toujours ses circulaires pour le public LGBT notamment dans les établissements scolaires. Le Centre LGBTI insiste sur les cas des personnes les plus vulnérables comme les personnes précaires ou étrangères. Pour ses représentants, l’État ne se donne pas les moyens d’appliquer ses lois comme sur la PMA. En effet, par manque de places et de moyen, la situation devient critique pour de nombreuses lesbiennes les obligeant à aller à l’étranger.

Sur les prisons, le Centre LGBTI de Normandie suit les personnes trans incarcérées. A titre d’exemple, par ses interventions, une personne trans a pu être déplacée dans une prison pour femme mais, hélas, en isolement. Autre cas pratique : deux autres personnes trans femmes sont en prison pour hommes, mettant en danger leur sécurité.

Le droit de se faire entendre

Enfin, sur les personnes intersexes, la France reste toujours à la traîne. Plusieurs fois condamnée, les enfants intersexes restent mutilés pour des raisons sociales. (lire aussi un article Le Monde, accès payant).

Marche des Fiertés Caen 2023
(Représentant de l’UCL – Pride 2023 Caen – photo gayviking.fr)

Au final, les associations estiment « avoir le droit de faire entendre leur colère ». Et pour la communauté LGBT+ : « nous vous envoyons de l’amour pour continuer le combat et avoir de la force de continuer ».

Lors de cette prise de parole, l’UCL (union communiste libertaire) était l’invitée du Centre LGBTI de Normandie. Son représentant a insisté sur la nécessité d’être offensif dans les actions pour les droits des personnes LGBT+ mais aussi d’être solidaire entre tous et toutes et mieux organisé. Enfin, il a souligné le danger des extrêmes : « Nous n’avons rien à attendre de l’extrême droite. L’anti-fascisme n’est pas une option« .

L’association organisatrice de la Marche des Fiertés à Caen a aussi souligné la difficulté d’organiser un tel rassemblement, condamnant les critiques stériles sur ses bénévoles. « Nous avons besoin de vos encouragements » clame le Centre LGBTI.

Photos Marche des Fiertés de Caen 2023

Dernières infos en Normandie

Les associations LGBT normandes se mobilisent contre l’extrême-droite

Les derniers résultats de l’extrême-droite en France mobilisent les associations LGBT en Normandie. La peur du RN au pouvoir inquiète…

Alençon : la Pride rassemble 350 personnes dans les rues de la ville

La sixième Pride d'Alençon dans l'Orne est un succès. Une marche des fiertés revendicative mais en couleurs et en musique.

Le Havre : 1500 personnes manifestent pour la Pride

Une marche des fiertés LGBT+ politique pour la lutte des droits. Cette année, la Pride présentait une programmation riche en animations.

Vernon : 200 personnes à la Pride, une marche éclatante d’utilité

La deuxième Pride de Vernon dans l'Eure se renforce et s'affirme. Tout le monde a pu juger de l'utilité de cette marche...

Autres infos LGBT+ en Normandie

Le Magazine LGBT+