Rouen : la Marche des Fiertés 2020 est reportée

La décision était inéluctable. L’antenne de Rouen du Centre LGBTI de Normandie et ses partenaires reportent la Pride de Rouen. Initialement prévue le samedi 23 mai, la Pride n’est pas annulée mais reportée.

Pride annulée
(photo gayviking.fr)

Le coronavirus Covid19 aura eu raison de la Marche. Le confinement décidé par le Gouvernement à la mi-mars se prolonge jusqu’au 11 mai.

Néanmoins des mesures sanitaires exceptionnelles resteront en vigueur. Les festivals et les rassemblements ne pourront se tenir avant la mi-juillet.

Pas d’autre choix

Comme d’autres villes de France, les organisateurs rouennais n’avaient plus d’autre choix que d’annuler ou de reporter la Marche.

La Pride de Rouen 2020 est reportée.

Pride reporte
(photo de Mercedes Mehling d’Unsplash)

Lors de la semaine de la Pride, des activités étaient prévues pour fêter la diversité avec des conférences, des débats et des projections.

Des artistes telles que SÔNGE ou encore le collectif d’artistes queer parisien Kindergarten party devaient participer à cette semaine où le collectif La Friche Lucien était partie prenante.

Cette fête de la diversité reportée

Un collectif associatif avec une dizaine de structures organise la Pride cette année.

L’antenne de Rouen du Centre LGBTI de Normandie, membre du collectif, nous précise avoir « envie que la Marche ait lieu. Avec la Friche Lucien nous cherchons une date pour convenir d’un report ». 

Les associations recherchent une nouvelle date. Organiser un tel évènement nécessite du temps. Le collectif associatif espère annoncer très prochainement la nouvelle date. Gayviking reviendra bientôt sur le calendrier.

D’autres Pride déjà annulées ou reportées…

Comme Rouen, d’autres villes françaises ont vu leur Pride annulée ou reportée. Initialement prévue le 6 juin, Lille reporte sa Pride au 26 septembre.

D’autres villes font de même. Elles annulent ou reportent la Marche des Fiertés : Arras, Grenoble, Toulouse, Tours, Rennes, Marseille ou Angers. De même, des villes d’Europe reportent leur Marche comme Genève, Londres ou Zurich. L’inter-lgbt annonce aujourd’hui que la Pride de Paris n’aura pas lieu le 26 juin. L’organisateur étudie un autre calendrier.

Les prides restent des instants privilégiés pour la visibilité des personnes LGBT+. Elles mettent en lumière la lutte contre les discriminations et la défense des droits et des libertés.

Derniers articles

Le Havre : un homme condamné pour le meurtre de son conjoint. Mort d’avoir été trop gentil

À la lecture des chroniques judiciaires de Paris-Normandie, on découvre que cette histoire n'est pas vraiment un crime passionnel.

Les associations LGBT normandes font leur rentrée

La rentrée de septembre 2020 reste marquée par un...

La culture des pissotières : dans le placard de l’oubli

Les pissotières, un phénomène sociologique qui a marqué durant des décennies le quotidien de centaines de milliers d'homosexuels dans le monde...

Dieppe : fermeture du sauna gay l’Eclipse, première victime du Covid-19 en Normandie

Le sauna l'Eclipse, à Dieppe ferme ses portes. L'établissement succombe aux conséquences du Covid-19. C'est la première fermeture d'un établissement LGBT...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé

X