Ouverture à Dieppe d’un Cabaret Drag-Queen, la Sirène à Barbe

Enfin ! Un nouveau lieu queer sur Dieppe. Le cabaret La Sirène à Barbe a ouvert ses portes le week-end dernier. Direction l’ancien cinéma Le Rex avec Nicolas Bellenchombre le directeur de l’établissement.

LA sirene à barbe
(photo facebook La Sirène à Barbe)

Il a bien failli ne pas ouvrir. Après la crise du Covid, des restrictions sanitaires à répétitions, la chance est de retour sur Dieppe. Nicolas Bellenchombre (alias Diva Beluga) ouvre son nouvel établissement. Nicolas est aussi le créateur du Festival du film canadien de Dieppe. Étonnamment cet établissement est née dans l’esprit de Nicolas Bellenchombre suite à l’agression homophobe dont il a été victime en février 2018 à Dieppe (relire l’article de Gayviking à l’époque).

Dans son esprit, il souhaite ouvrir ce lieu queer comme une arme « joyeuse » contre l’homophobie. Dans le quotidien Paris-Normandie, il déclare « le cabaret, seul lieu du spectacle vivant où l’on peut s’exprimer librement. On va montrer nos fesses et ça ne va pas choquer, donner de la joie, donner du troisième degré : c’est le fondement de cette idée de cabaret ».

Drag-Queen
(Nicolas Bellenchombre, photo facebook La Sirène à Barbe)

La Sirène à Barbe est un lieu aux multiples facettes. Un lieu de spectacle mêlant le cabaret, le music-hall, le théâtre, la scène d’un Comedy-club. Il y aura une programmation avec réservation et des animations régulières avec des shows de drag-queen dont lui-même en Diva Beluga.

Ce cabaret est situé au rez-de-chaussée de l’ancien cinéma Le Rex à Dieppe (5, Place Nationale). Ce lieu était déjà un cabaret avant qu’il ne soit un cinéma et Edith Piaf s’y était produite à l’époque dans les années 60.

(programmation, horaires : plus d’infos sur la Sirène à Barbe)

Dernières infos en Normandie

Caen : une Pride 2024 dans un contexte politique en crise

Une Marche des Fiertés avec un contexte politique pesant face à l'extrême-droite. Mais une Pride festive, joviale et déterminée.

Fécamp : 210 personnes défilent pour la Marche des Fiertés

Ce samedi 15 juin, 210 personnes défilent dans Fécamp pour la Pride. C'était la seconde édition organisée par Rainbow'n'Caux. Une réussite.

Les associations LGBT normandes se mobilisent contre l’extrême-droite

Les derniers résultats de l’extrême-droite en France mobilisent les associations LGBT en Normandie. La peur du RN au pouvoir inquiète…

Alençon : la Pride rassemble 350 personnes dans les rues de la ville

La sixième Pride d'Alençon dans l'Orne est un succès. Une marche des fiertés revendicative mais en couleurs et en musique.

Autres infos LGBT+ en Normandie

Le Magazine LGBT+