Pride Le Mans 14 mai 2016, reportage photos

Cette année, c’est la ville du Mans qui a inauguré la saison des gaypride/marches des fiertés en France.

Pride Le Mans

Ce samedi 14 mai, 500 personnes, selon les médias, ont défilé dans les rues de la ville, beaucoup de jeunes mais les 30/60+ étaient bien présents. Ce défilé s’inscrit dans le week-end Culture Pride orchestré par l’association LGBT Homogène qui fête cette année ses vingt ans.

Le village associatif…

Les organisateurs avaient disposé un village associatif sur la place des Jacobins. De nombreuses associations avaient répondu présent notamment Sos Homophobie, Le Refuge, Enipse, aides, La Lucarne, Paris 2018, La ligue des droits de l’homme, Amnesty International… Les visiteurs pouvaient également se restaurer et avaient à disposition une buvette tenue comme chaque année par Steevy Boulay un soutien important de la ville du Mans et des associations LGBT.

Les messages…

gaypride-intro-lemans2Le Maire de la ville, Jean-Claude Boulard, était présent sur le village associatif, la veille il avait inauguré le week-end Culture Pride avec Homogène. Pour rappel, la ville du Mans avait été la première ville de France en 2002 à mettre en place avec les associations une charte d’accueil gayfriendly « Bienvenue au Mans ».

Le slogan de tête de la gaypride était : « Homo ou hétéro : tous égaux – ces différences enrichissent le monde ». Mais de nombreux autres revendications étaient portées par les bénévoles associatifs : « Droit LGBTI = Droits humain », « Égalité entre toutes et tous », « l’homophobie tue« , « tous différents mais tous égaux« , « PMA, GPA, on veut une loi ». On aura remarqué l’influence du mouvement « nuit débout » dans le cortège appelant la communauté LGBT à se mobiliser contre la loi « El Khomri » : « pédédebout, transdebout, queerdebout, gouinedebout« .

Le cortège…

Après le discours de Michel Mayet, président de l’association Homogène, le cortège s’est formé et a commencé à parcourir les rues de la ville. En-tête de cortège, avec le Président d’Homogène, le Président du Refuge, Nicolas Noguier, avait été invité ainsi que Vincent et Bruno Boileau-Autin, le premier couple de même sexe marié en France à Montpellier en 2013.

Les associations présentes sur le village associatif ont naturellement pris part au cortège de la marche. En plus de l’organisateur de la marche, Homogène, d’autres associations ont également participé et notamment l’association normande Orn’en Ciel ainsi que Quazar, l’association LGBT sur Angers et aussi GOM53, l’association sur Laval. A noter également les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence et de la toute récente association LM LGBT (Le Mans lgbt), association qui souhaite participer à la création et au développement de projets sur les thèmes gay et lesbien.
Les commerces LGBT n’étaient pas absents, bien au contraire. Le babylone, l’Ouvre-boîte et le Heaven’s café ont créé l’ambiance musicale.

Les photos de la gaypride du Mans…

Pour aller plus loin…

Le site de l’organisateur association Homogène
Histoire des Gaypride et des marches des fiertés

Derniers articles

Nouvelle date pour la Pride à Rouen : le 3 octobre

Après le report pour cause de Covid-19, la Marche des Fiertés 2020 se déroulera le samedi 3 octobre. Cette Pride s'inscrit dans la "Friche des Fiertés".

Caen : le bar associatif l’Aqueerium lutte pour sa survie et fait appel aux dons

Le coronavirus met en difficulté le bar l'Aqueerium. Un bar au carrefour des activités LGBT, queer et féministes sur Caen. Il fait appel aux dons...

Visibilité des lesbiennes : pourquoi est-ce si important ?

Créée en 1982, le 26 avril est la Journée...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé