Garde à vue à Agon-Coutainville (Manche) pour exhibition sexuelle

Le quotidien régional « La Manche Libre » dans sa rubrique fait divers a relaté une descente de police (de gendarmerie pour être plus précis) sur la plage de la Pointe d’Agon-Coutainville.

Selon le journaliste, le vendredi 5 juillet dernier, des familles auraient téléphoné à la police suite à l’exhibition sexuelle d’un homme.

Cette plage, réputée pour être naturiste depuis des « lustres« , est fréquentée par de nombreux gays de la région et des touristes. Les hétéros apprécient également cet endroit même s’il ne sont pas majoritaires.

plage d'Agon-Coutainville
(La Pointe d’Agon-Coutainville – photo Canva GettyImage rdou)

La gendarmerie serait venue sur les lieux et vérifiée l’identité d’une quinzaine de personne présentes sur les lieux, sans  nous préciser leur orientation sexuelle. Une personne a été placée en garde à vue pour exhibition sexuelle. Selon un témoin cité par le journal : « On a fait de la chasse aux homos. C’était une rafle. Ce site est réputé pour accueillir les homosexuels. On ne faisait rien de mal. Il ne s’est rien passé ».

La chasse aux homos ?

On peut s’étonner du titre racoleur du quotidien : « Des homosexuels pris en flagrant délit d’exhibition sexuelle à la pointe d’Agon ! » alors qu’aucune information n’a filtré sur l’orientation sexuelle des personnes… et qu’une seule personne a été en garde à vue. Il est tout de même étonnant que sur un simple appel téléphonique on puisse mettre en garde à vue une personne… surtout dans le climat actuel des anti-mariages qui n’hésitent pas à faire pression sur les autorités locales.

Néanmoins, en dehors de la réalité des faits qui se seraient produits ou auraient pu se produire, il est tout de même utile de rappeler que les exhibitions sexuelles sont strictement interdites que l’on soit hétéro ou gay. Le code pénal (article 222-32) condamne l’exhibition sexuelle à un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.

naturisme gay
(illustration – photo Canva Amnixia)

Une exhibition sexuelle c’est quoi en France ?

C’est l’ancien délit d’outrage public à la pudeur. Depuis 1994 le code pénal français a fortement restreint son champ d’application. En effet, l’exhibition sexuelle ne nécessite pas la présence d’un acte sexuel sur soi-même (masturbation) ou avec quelqu’un d’autre. Il suffit d’être nu sans vouloir se cacher, se montrer. Ainsi, pour résumer : sur une plage naturiste non autorisée, le fait d’être nu face à une personne qui ne souhaite pas vous voir nu est répréhensible si vous ne vous cachez pas. On incrimine l’acte de provocation. Les adeptes des randonnées naturistes se sont déjà retrouvés devant les tribunaux à cause de leur nudité.

Donc… que vous soyez gay ou hétéro, soyez prudent et n’imposez pas votre nudité aux non-naturistes. Il y a très peu de plages naturistes autorisés (par arrêté municipal) en Normandie : nous en connaissons deux: une se situe à Merville Franceville dans le Calvados et l’autre à St Germain sur Ay dans la Manche.

Après cet évènement… la plage d’Agon-Coutainville a retrouvé un peu plus de sérénité. Les gays et hétéros sont revenus profiter du beau temps…

à lire

Elizabeth II et les LGBT : l’histoire de l’honorable époux de Sir Elton John

Anecdote : comment la Reine Elizabeth II a consacré un nouveau titre pour les couples d'hommes en son royaume...

La variole du singe : symptômes, contamination, traitement, vaccin…

Tout savoir ou presque sur la variole du singe ou monkeypox. De quoi s'agit-il ? Symptômes ? Contamination ? Vaccin ? Traitement ?

Église taguée à Rouen : l’extrême droite normande en profite et déverse son homophobie

Le 14 août dernier, des tags sont découverts sur une église à Rouen : « Toustes pd et gouines ». L'extrême-droite en profite...

Caen : 3000 personnes à la Marche des Fiertés du 18 juin

Des conditions météo idéales, la Marche des Fiertés 2022 fut une réussite à Caen. 3000 personnes ont défilé dans les rues ce samedi 18 juin.