Franck et Bruno, patron de l’Apollon Cruising bar à Caen

A Caen, L’Apollon est un établissement à trois facettes : bar, sexe-club, et sexe-shop… Franck et Bruno sont les gérants de L’Apollon, une petite entreprise très bien implantée dans notre région… tout homo se doit de connaître ce cruising bar… au moins de nom !

apollon cruising bar à Caen

A vous de composer votre menu, vous avez du choix… Gayviking a interviewé les deux patrons de l’Apollon.

Gayviking : L’Apollon est un cruising bar gay le seul de la région de Caen,… présentation ?

apollonFranck et Bruno : L’Apollon est non seulement le seul de la région de Caen, mais aussi le Bar le plus ancien de Basse Normandie.

Ouvert depuis 6 ans, nous sommes ouvert du mardi au jeudi de 17h a 2h, du vendredi au samedi de 17h a 3h, et les 2ième et 4ième dimanche du mois de 17h a 21h. Le bar compte  plusieurs espaces : une salle conviviale, un espace tv, un sling, des cabines, une backroom, une borne internet, et si comme on l’espere en 2008, un espace fumeur.

Le succès des soirées naturistes

Est-ce votre premier commerce ? Quel est votre parcours ?

Franck et Bruno : Notre 1er cruising et notre second bar, nous étions deja propriétaire d’un bar de nuit sur la côte normande et pendant plusieurs années militant ou salarié auprès de structures associatives.

cruisingVous avez crée récemment un espace de vente par correspondance sur le net, c’est une activité directement liée au bar ?

Franck et Bruno : l’espace internet www.lapollon.com, permet de promouvoir et d’accroître les ventes de la boutique du bar, en plus des achats  via le site.

Quelles sont les événements qui marchent le plus à l’Apollon ?

Franck et Bruno : L’après-midi naturiste est un événement à ne pas manquer, nous venons de lancer une 2ième dimanche pour répondre à la demande cette fois-ci naturiste à 80 % mais cagoule à 100%.

bar gayComment se porte la vie gay à Caen ? Pour vous, il y a assez d’établissements gays ?

Franck et Bruno : Depuis ces dernières années, des établissements se sont ouverts puis fermés, à ce jour nous avons la chance sur Caen d’avoir des établissements complétement différents et complémentaires, ainsi que des structures associatives. Tous ces acteurs font de leur possible pour améliorer la vie gay à Caen.

Il faut faire avancer les choses…

Depuis 2002, il n’y a pas eu de gaypride à Caen, cela manque t’il à la ville et à la Communauté ? Sinon, à quand un tel événement d’après vous ?

Franck et Bruno : Depuis 2002, il n’y a plus de gaypride a Caen, cette marche était une réussite, même si quelques perturbateurs en ont profité pour en faire une propagande politique… alors qu’une marche est un ensemble de personnes de tout bord politique. La marche permet de faire passer un message à la population et aux pouvoirs politiques. Elle n’est pas une action ‘pour’ ou ‘contre’ la politique municipale.

Nous pensons que nous devrions, associations et acteurs de la vie gay, réfléchir sur d’autres moyens pour faire avancer les choses.

Des projets, des évolutions pour vous et le bar ?

Franck et Bruno : Oui des projets, et pour le bar chaque année nous apportons des améliorations, ceux qui connaissent les lieux savent et reconnaissent les efforts et l’implication que nous avons envers notre établissement.

Un dernier mot ?

Franck : Pour moi fier d’être un gay normand…
Bruno : fier d’être un gay breton en Normandie !

APOLLON – CRUISING BAR

16, rue Varignon – 14000 Caen – tel : 02.31.93.00.82

Derniers articles

VIH – sida : l’épidémie face au Covid. Un décrochage dans la prévention

En pleine épidémie du Covid, les premiers chiffres de la lutte contre le VIH laissent entrevoir un relâchement inquiétant de la prévention

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Homophobie et menaces de mort à l’usine Renault de Cléon

Julien repense à ces trois nuits à l'usine Renault. L'angoisse est parfois présente. Négligences de Renault Cléon ?

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé