Berlin : le mariage pour tous à la Gaypride, CSD (reportage photos)

La communauté LGBT s’est rassemblé à Berlin pour sa Pride. En Allemagne, la Marche des Fiertés, gaypride, se dénomme CSD (Chistopher Street Day).

Le 22 juillet dernier Gayviking était présent à Berlin pour cet évènement. Avec retard, suite à une difficulté technique, nous vous proposons le reportage photos de cette journée. Même après 7 mois, c’est toujours d’actualité.

Contexte

Le 30 juin 2017, le Bundestag (parlement allemand) vote l’ouverture du mariage pour les couples homosexuel(le)s par 393 voix contre 226. Angela Merkel, la Chancelière (parti conservateur) avait finalement levé son véto au processus législatif tout en restant opposé à cette mesure.

Ainsi la loi entrera en vigueur le 1er octobre 2017 et fera entrer l’Allemagne dans le club, encore fermé, des pays autorisant l’union civile de deux personnes de même sexe (le 15ième pays à l’époque).

Gaypride de Berlin CSD

Vingt-trois jours après l’adoption de la nouvelle loi par le Bundestag, la communauté LGBT se rassemble à Berlin le 22 juillet pour fêter fièrement l’évènement lors de sa Gaypride.

un demi-million de personnes dans la rue

A Berlin, la marche des fiertés se dénomme CSD (Christopher Street Day) du nom de la rue où les homosexuel(le)s s’étaient soulevés contre les descentes de police à New-York le 27 juin 1969.

Pour rappel, la première Gaypride berlinoise date de 1979. Aujourd’hui la CSD rassemble près de 500.000 personnes pour revendiquer l’égalité des droits et la lutte contre l’homophobie.

Gaypride de Berlin CSD

La Gaypride de Berlin est un peu différente des gayprides françaises et notamment de celle de Paris. Son parcours est particulièrement long et s’étend jusqu’à la Porte de Brandebourg.

Les entreprises sont très présentes dans le défilé. En effet, de nombreux sponsors participent au financement des « chars » des associations LGBT comme par exemple Ikea, Google, Mercedes, Coca-Cola ou Ebay.

Pluie d’orage sous un soleil radieux

La marche avait commencé sous le soleil mais un violent orage s’est abattu sur le défilé. Cette péripétie n’a pas empêché les participants de continuer à défiler joyeusement, parfois pieds nus dans les rues de la ville.

Gaypride de Berlin LGBT CSD

Outre les discours traditionnels à destination de la classe politique allemande on retiendra de nombreux messages de solidarité en faveur des persécutions homophobes dans les pays de l’Est jusqu’à la Russie.

Par ailleur, l’oeil d’un observateur français notera la présence de quelques manifestants naturistes en habit d’Adam. En effet, la culture des pays protestants et dans une certaine mesure la législation allemande n’interdit pas le fait d’être tout nu. Reconnu comme un droit naturel, et tant que cela ne choque pas, le rapport au corps semble désinhibé en Allemange, au même titre que l’on retiendra la présence de nombreux groupes fétichistes lors de la marche.

Enfin, La prochaine gaypride ou CSD de Berlin aura lieu le samedi 28 juillet 2018.

Reportage photos CSD Berlin

Pour aller plus loin

Derniers articles

Un jeune cherbourgeois, Vincent Delareux, publie son premier roman LGBT, « Les Corps étrangers »

Vincent Delareux et son livre "Les Corps étrangers" : un premier roman coup de point. Un livre très fort qui nous plonge dans le coming out et le rejet...

À Rouen, Enipse ouvre son premier local en France avec des permanences sur la santé sexuelle

La santé sexuelle est une question essentielle pour les LGBT. L'association Enipse s'engage et s’implante localement. C’est en Normandie, à Rouen.

Caen / Rouen : scission au Centre LGBTI de Normandie. L’antenne de Rouen crée Fiertés Colorées et quitte la fédération.

Coup de tonnerre. Les associations de l'antenne de Rouen au Centre LGBTI de Normandie quittent la fédération et se fédèrent sous "Fiertés Colorées".

À Rouen, les LGBT rendent hommage à Stonewall

Des militant.e.s rendent hommages aux émeutes de Stonewall, ce bar de New-York, point de départ des Prides, en attendant celle de Rouen...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé

X