Agression homophobe à Dieppe : une jeune femme lynchée

violence-dieppe(article publié le 12 mai 2014)

Une jeune femme de 19 ans a été tabassée et lynchée par quatre adolescentes à Dieppe. La scène s’est déroulée le 30 avril dernier. C’est l’hebdomadaire des Informations Dieppoises qui nous alerte sur ce fait divers.

De sources policières, la jeune femme a été prise à partie dans les rues de Dieppe. Les insultes homophobes commencent dans la rue par une adolescente de 15 ans. La jeune femme réussie à la semer. Mais plus tard, l’adolescente revient avec trois autres copines et recherche la jeune femme pour retrouver la « lesbienne« , bien décidées à en découdre.

La jeune femme est en train de jouer au football avec des amis dans le square derrière la mairie et se fait surprendre par les quatre adolescentes âgées de 14 à 17 ans. Une scène de lynchage commence : les adolescentes tabassent la jeune femme. Ses amis tenteront de s’interposer mais une des ados sort un couteau en leur demandant de ne pas s’en mêler. Les coups continuent.

Les adolescentes tabassent la jeune femme

Finalement, les quatre adolescentes seront interrompus par la vue des policiers municipaux qui arrivent sur place. Deux adolescentes sont interpellées immédiatement. Les deux autres sont retrouvées le lendemain par la police.

Les quatre adolescentes seront présentées devant la justice pour propos homophobes et violences en réunion. On ne connaît pas l’état de santé actuel de la victime qui a dû être particulièrement choquée et affectée.

Ces faits d’une extrême violence, commis par des adolescents très jeunes prouvent bien que des progrès restent à faire dans les familles mais aussi dans les établissements scolaires. Au regret de se répéter mais l’homophobie, comme le racisme, n’est pas une opinion, c’est un délit. Aujourd’hui, de nombreuses associations de défense et de lutte contre l’homophobie réalisent des interventions en milieu scolaire afin de sensibiliser et comprendre ce qu’est l’homophobie et les discriminations. L’Éducation Nationale se doit de développer ces interventions.

(photo : à titre d’illustration)

 

Pour aller plus loin

voir article sur GAYVIKING sur « Expliquer l’homophobie à l’école » (cliquez ici)

voir article : que faire lors d’une agression homophobe (physique ou verbale – les procédures) (cliquez ici)

 

Derniers articles

Nouvelle date pour la Pride à Rouen : le 3 octobre

Après le report pour cause de Covid-19, la Marche des Fiertés 2020 se déroulera le samedi 3 octobre. Cette Pride s'inscrit dans la "Friche des Fiertés".

Caen : le bar associatif l’Aqueerium lutte pour sa survie et fait appel aux dons

Le coronavirus met en difficulté le bar l'Aqueerium. Un bar au carrefour des activités LGBT, queer et féministes sur Caen. Il fait appel aux dons...

Visibilité des lesbiennes : pourquoi est-ce si important ?

Créée en 1982, le 26 avril est la Journée...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé