Sujets tagués :geek

Articles avec ce sujet

Les métropoles gayfriendly sur Instagram : Lille, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Rouen,…

Une étude dévoile l'image gayfriendly de 17 métropoles sur Instagram. En tête : Lille suivi de Lyon, Bordeaux, Montpellier, Rouen,…

Le « Yaoï », la bande dessinée gay prisée des femmes japonaises

Le Yaoï est une institution au Japon. C'est un marché de niche aux romances homosexuelles. Auteurs et lecteurs ne sont pas des hommes mais des femmes.

Next Gaymer – l’association pour les geeks et gamers LGBT, un espace de liberté

L'homophobie des jeux vidéos en ligne a poussé Next Gaymer à bâtir une communauté unique en son genre, un endroit sûr où chaque LGBT peut s'épanouir...

GrindR, Hornet, Scruff… Comment les applications de rencontres ont transformé le paysage gay

Comment Grindr a révolutionné l'industrie de la rencontre et changé radicalement les habitudes de la communauté homosexuelle. Quel est le secret d'un tel succès ?

Homosexualité et jeux vidéos : pourquoi les héros sont-ils tous hétéros ?

Pourquoi la représentation de la communauté LGBT est rare dans les jeux vidéos ? Existe t-il des jeux vidéos gay ?

Sur Gayviking

Moi LGBT

Guides LGBT en France

Derniers articles

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"