PinkTV une chaîne de télévision française gay

logo_pinktv1
L’histoire de PinkTV n’est pas totalement rose. Cette chaîne de télévision est née en octobre 2004 sous l’impulsion de Pascal Houzelo (photo), son actionnaire majoritaire avec de grands investisseurs médias comme le groupe TF1, Canal+ ou M6.

Pascal Houzelot

PinkTV propose des émissions originales et trois soirées de films X. La chaîne organise des débats et invitent des hommes politiques et star people. La grande force de PinkTV a été de diffuser des séries et des films à la thémalworldtique gay et lesbienne. Elle fera connaître au grand public français des séries gays cultes comme Queer As Folk ou L World. Un répertoire très important de films gays sera diffusé pendant ses premières années… (trop, trop vite ?).
Avec cet arsenal de qualité laqueer programmation coûte chère et la chaîne va être obligé de freiner sa qualité éditoriale pensant certainement que les abonnés resteront fidèles. Mais la programmation originale de qualité qui a fait son succès va être absente par la suite, excepté quelques grands rendez-vous avec Claire Chazal ou Frédéric Mitterrand. Les grandes séries gays et nouveaux films homos se font rares. La chaîne accumule les rediffusions tout au long de la journée…  épuisant ses abonnés.
En octobre 2005, le nombre d’abonnés aurait avoisiné les 50.000 / 60.000 loin des 180.000 abonnés fixés par son actionnaire. Par manque de capitaux, la chaîne est obligée de revoir son modèle économique.
indexpinkx_06En septembre 2007, pour survivre, PinkTV scinde son antenne en deux parties : la première commence à 22h avec des programmes habituels essentiellement culturels et des rediffusions puis à partir de minuit c’est la deuxième partie avec PinkX qui prend le relais avec deux films pornographiques chaque soir.
Avec cette nouvelle programmation et ce raccourcissement d’antenne, l’ambition de la chaîne est de se refaire une santé financière grâce à la diffusion des films X en deuxième partie de soirée. En 2009, les comptes de la chaîne s’améliorent et permettent de diffuser quelques programmes originaux… mais toujours à compter de 22h.
PinkTV a partiellement gagné son pari en devenant la première chaîne gay de France et même si elle a réduit son format elle ambitionne toujours « secrètement » de revenir sur le devant de la scène comme une grande chaîne gay et lesbienne à ses débuts.
De nombreux animateurs se sont faits connaître sur l’antenne de PinkTV : Laurent Artufel, Christophe Beaugrand, Eric Guého, Thomas Joubert, Marie Labory, Brigitte Boréal…
Ces deux chaînes, PinkTVet PinkX (sur le même faisceau) sont diffusé sur les réseaux câblés, le bouquet satellite CanalSat et les réseaux ADSL tripleplay. Son abonnement optionnel est de 9 euros par mois (à la date de septembre 2010).
site internet de PinkTV, programmation (cliquez ici)
site internet de PinkX, programmation (cliquez ici)
pinktv

à lire

Bernay : le Centre LGBTI de Normandie ouvre une antenne

L'association de défense des droits LGBT+ étend ses actions en Normandie. Une antenne s'ouvre à Bernay dans l'Eure. Au plus près de ceux et celles qui en ont besoin.

WAG, le magazine gay du grand ouest, disparaît

Le magazine gay du grand ouest WAG disparaît et cesse ses publications notamment en Normandie. Une nouvelle perte pour les médias LGBT...

Venus Sauna gay à Évreux

Ce sauna gay est près d’Évreux. Arrivé en 2022, Vénus Sauna prend la relève du Clèm avec des créneaux gay et mixte : jacuzzi, hammam, backroom

À Caen, le bar gay l’Apollon recherche un repreneur après 22 ans de service

Une page pourrait se tourner dans la vie LGBT à Caen. Le bar gay l'Apollon recherche un repreneur. Il fêtera ses 22 ans dans quelques mois...