Le film Viva remporte le prix du public 2016 de Ciné Friendly à Rouen

Le film VIVA de Paddy Breathnach a obtenu le Prix du Public 2016 lors du festival Ciné Friendly à Rouen.

Viva lauréat du Festival Ciné Friendly à Rouen

Du 10 au 12 juin, c’est déroulée la deuxième édition des journées du cinéma gay et lesbien organisée par l’association Gay’T Normande.
Huit films étaient en compétition. C’est donc VIVA qui a remporté ce premier prix. Ce film prend pour décor Cuba où un jeune coiffeur rêve de chanter dans un cabaret d’artistes travestis jusqu’au jour où son père sort de prison et vient contrarier ses rêves…  un film émouvant, fort et intense, un film très applaudi en fin de projection.
Le film sortira en France dans les salles de cinéma le 6 juillet 2016

Bande-annonce de Viva

Pendant ces trois jours, après chaque représentation, le public avait la possibilité de voter pour chaque film attribuant une note de 0 à 3. Étaient en compétition les films Fronteras, El Tercero, Margarita, Romeos, en la gama de los grises, Viva, Kyss mig et Le Cercle (revoir la programmation et les synopsis).
cine-friendly2016Le prix du public était la grande nouveauté de cette deuxième édition de Ciné Friendly, une édition qui a trouvé son public et s’ancre désormais dans le paysage LGBT rouennais.
La fréquentation de cette édition 2016 a été similaire à l’année dernière malgré les matchs de l’Euro les vendredi et samedi.

Ces films nous manquent dans les festivals…

Lors de la clôture du festival avec la projection du film Le Cercle, Jean-Marc Delacruz, programmateur au Cinéma Omnia, a déclaré avoir beaucoup apprécié la programmation LGBT de cette année et à ajouter « ces films nous manquent parfois dans les festivals« .
Avec Hervé Aguillard directeur du cinéma, ils ont proposé à l’association organisatrice Gay’T Normande de se remettre en selle dès l’année prochaine : « on a besoin de vous, de votre énergie ».
Visiblement satisfaits, ils ont également remercié le distributeur de films LGBT, Outplay, fortement impliqué cette année où 7 films sur 8 étaient proposés lors du festival.
Néanmoins cette année l’association a regretté l’absence du soutien des collectivités locales et notamment de la Mairie de Rouen.
Stéphane Martot, conseiller municipal délégué EELV à la ville, a assisté à l’ouverture du festival et a souligné l’absence d’engagement de la municipalité pour ce festival LGBT.

Ouvrir les esprits…

Au-delà des séances de cinéma, l’Omnia avait disposé un stand à disposition de l’association dans le hall d’entrée. Le public a pu découvrir les actions de l’association et expliquer en quoi la culture pouvait également être un moyen de lutte contre les discriminations en ouvrant les esprits.
Cette deuxième édition aura été l’occasion de découvrir de nombreuses thématiques LGBT comme la problématique du couple, l’acceptation de son homosexualité, mais aussi la question transgenre ou la famille recomposée… Le public a pu voyager du Chili à l’Espagne, de la Suisse au Canada en passant par Cuba…
Avant la remise du prix du festival, un échange avec la salle s’est déroulé sur la visibilité et l’histoire de l’homosexualité avec notamment Eric Puren, historien.
L’association Gay’T Normande donne déjà rendez-vous en 2017 pour sa troisième édition de Ciné Friendly.

Photos

Quelques images de Ciné Friendly 2016

Vidéo

Quelques instants de Ciné Friendly 2016

à lire

Bernay : le Centre LGBTI de Normandie ouvre une antenne

L'association de défense des droits LGBT+ étend ses actions en Normandie. Une antenne s'ouvre à Bernay dans l'Eure. Au plus près de ceux et celles qui en ont besoin.

WAG, le magazine gay du grand ouest, disparaît

Le magazine gay du grand ouest WAG disparaît et cesse ses publications notamment en Normandie. Une nouvelle perte pour les médias LGBT...

Venus Sauna gay à Évreux

Ce sauna gay est près d’Évreux. Arrivé en 2022, Vénus Sauna prend la relève du Clèm avec des créneaux gay et mixte : jacuzzi, hammam, backroom

À Caen, le bar gay l’Apollon recherche un repreneur après 22 ans de service

Une page pourrait se tourner dans la vie LGBT à Caen. Le bar gay l'Apollon recherche un repreneur. Il fêtera ses 22 ans dans quelques mois...