La Manif pour tous est de retour. Un appel à contre-manifester au Havre

Un mouvement dénommé « Marchons enfants« , réunissant La Manif pour tous, les Associations familiales catholiques et Alliance Vita, appelle à manifester ce samedi 10 octobre dans une soixantaine de villes en France. En Normandie, des rassemblements sont prévus à Evreux et au Havre. Mais une contre-manifestation s’organise au Havre. (+mise à jour ce 10 octobre, compte-rendu de la journée, entre 100 et 200 participant.e.s)

manifestation au Havre
(photo d’illustration – GettyI mages Signature Canva)

La Manif Pour Tous s’oppose au projet de loi bioéthique actuellement en discussion au Parlement et notamment à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.

Ludovine de la Rochère, présidente de la « Manif pour tous » déclare que « ce projet de loi bioéthique représente une déconstruction de la procréation humaine, de la filiation et de la famille. »

« Ne pas oublier les violences et les insultes.. »

Au Havre, les associations féministes, de gauche et LGBT+ appellent à contre-manifester ce même samedi. Deux associations LGBT havraises co-signent l’appel à manifester : La Poudrière (association Queer) et Miel (association étudiante LGBT+).

tract contre la Manif pour tous

Ces associations justifient cette contre-manifestation. « Nous nous sommes battu.e.s pour le mariage pour toutes et tous et pour l’ouverture de la PMA aux personnes lesbiennes. Ces conquêtes sociales sont fondamentales pour lutter contre le sexisme et l’homophobie et pour avancer vers toujours plus d’égalité ». 

Le collectif ajoute : « il est inutile de rappeler les trop nombreuses manifestations d’homophobie de la Manif Pour Tous. Leurs insultes, leur violence et leur haine ont fait le tour des médias. »

Les associations souhaitent donc réagir afin de ne pas laisser la parole et l’espace public à la Manif Pour Tous. La contre-manifestation est prévue ce samedi 10 octobre à 13h45 devant l’hôtel de ville du Havre.

Conflit de sociétés

Au-delà de la simple loi bioéthique, les organisateurs de la contre-manifestation comprennent qu’il s’agit bien d’une confrontation entre deux sociétés :

« La Manif pour tous, elle, défend un modèle réactionnaire. Une société où les mères seraient à la cuisine, les pères au travail et les personnes LGBT en centre de conversion. Cette organisation homophobe appartient à une autre époque ».

Dans leur tract, les associations ajoutent : « Les personnes lesbiennes, gays, bisexuel.le.s et trans s’affirment et luttent pour l’égalité des droits. Aujourd’hui deux mamans peuvent avoir et élever un enfant qui sera heureux ! » et de conclure : « Aujourd’hui les femmes s’unissent et dénoncent les violences patriarcales. Aujourd’hui elles luttent pour l’égalité des salaires. »

Couple de femmes
(photo d’illustration – GettyI mages Signature Canva)

Des progrès à attendre du projet de loi

Mais la loi bioéthique ne satisfait pas tout le monde, même au sein de la Communauté LGBT. En effet, bien que le PMA s’ouvrent aux couples de femmes ou célibataires, la PMA exclut toujours les personnes trans.

Enfin, bien qu’adopté en première lecture à l’Assemblée, le circuit parlementaire du projet de loi sur la bioéthique n’est pas terminé. En janvier 2021, il devra passer au Sénat avant un retour à l’Assemblée Nationale.

Manifestation au Havre

La contre-manifestation est prévue ce samedi 10 octobre à 13h45 devant l’hôtel de ville du Havre. Le collectif associatif indique aux participant.e.s : « Venez et repartez accompagné.es, de la manière la plus safe pour vous. N’oubliez pas qu’il est tout à fait possible de se pimper sur place (fringues, maquillage) Pancartes, enceintes plus que bienvenues ! »

Mise à jour 10 octobre 2020

Les deux manifestations se sont fait face aujourd’hui dans les jardins de l’hôtel de ville du Havre. Chaque groupe présentait environ entre 100 et 200 participant.e.s. Aucune violence, juste des mots et des slogans des deux côtés. Un dialogue de sourd inévitable.

bilan de la manif
(Les deux manifestation sur les réseaux sociaux et presse locale)

Dans son reportage France Bleu Normandie écrit que face aux opposant de la loi bioéthique et de l’ouverture de la PMA : « environ 200 manifestants (400 selon les organisateurs) » se sont réunis « à l’appel de plusieurs mouvements politiques de jeunesse de gauche et d’associations féministes et de défense des droits des personnes LGBTQ+, (…) « Mon corps, mon choix », pouvait-on entendre dans le rassemblement. »

De son côté, le journal Paris-Normandie reprend un témoignage « Je comprends que la loi bioéthique est un projet compliqué qui mérite réflexion », admet un membre de l’association LGBT havraise La Poudrière qui préfère rester anonyme. Mais ces gens font partie de l’ancien monde, la Manif pour tous, ça ne devrait même pas exister. »

 

Derniers articles

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Homophobie et menaces de mort à l’usine Renault de Cléon

Julien repense à ces trois nuits à l'usine Renault. L'angoisse est parfois présente. Négligences de Renault Cléon ?

Une semaine autour du dépistage et de la santé sexuelle en Normandie

Les acteurs de la santé sexuelle en Normandie organisent la deuxième édition du dépistage du 23 au 29 novembre prochain (Vih, hépatites, IST...)

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé