Homophobie à Rouen : les agresseurs de Romain arrêtés, la victime soulagée

Deux hommes ont été arrêtés ce lundi 5 novembre dans le cadre de l’enquête pour violences, séquestration et extorsion de fonds à caractère homophobe à l’encontre de Romain. Une source policière a indiqué à Gayviking que les deux hommes ont été arrêtés cet après-midi à bord de la fameuse 206 CC noire dans laquelle Romain a été tabassé le 25 octobre dernier.

Rouen. Séquestré, tabassé, détroussé : guet apens homophobe
Agés d’une trentaine d’années, l’un des deux agresseurs serait connu des services de police.

Romain est soulagé 

Romain nous a précisé être soulagé de cette arrestation : « Enfin je suis certain de ne plus risquer de les croiser dans la rue. » Romain avait rendez-vous ce matin avec les enquêteurs afin de vérifier quelques détails avant l’arrestation.  » Les enquêteurs m’ont montrés des photos de mes agresseurs »  dit-il à GAYVIKING.
Contacté Romain est très confiant, « même si les deux individus sont présumés innocents , je peux être certain que justice sera faite, les preuves sont accablantes. »
En effet, selon une source proche de l’enquête, les policiers ont pu confondre les agresseurs présumés de Romain grâce, notamment, aux caméras de surveillance des banques et de la ville. « Les policiers ont vraiment bien fait leur boulot, reste à attendre le procès  » nous confie Romain.
Après avoir été placé en garde à vue pendant 48h, les deux personnes ont été mises en examen le 7 novembre. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. Ils peuvent encore faire appel de cette décision.
Samedi dernier, une semaine après l’agression homophobe dont a été victime Romain à Rouen, un rassemblement avait été organisé dans la capitale normande. Près de 800 personnes s’étaient réunies sur le Pont Corneille (voir reportage).
(Pour rappel, les deux individus sont présumés innocents tant que leur culpabilité n’aura pas été légalement démontrée par un juge).

Pour aller plus loin

Dernièrement

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

À Paris, l’Escale, une colocation solidaire pour lesbiennes exilées

Une colocation pour des exilées LGBT est mise en place. Son nom : l'Escale. Son but est de protéger des personnes LGBT persécutées...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé