Création du label Friendly Normandy pour lutter contre l’homophobie

A la veille de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le Centre LGBT de Normandie présente à Rouen le label Friendly Normandy. C’est une action essentielle pour lutter contre l’homophobie.

Charte friendly normandy

Cette charte vise à favoriser la mixité des lieux d’accueil professionnels, touristiques et de loisirs. Ce label ou cette charte est à destination des personnes LGBT mais aussi aux touristes gays et lesbiens qui visitent la Normandie.

friendly-normandyLe Centre LGBT de Normandie souhaite que la charte Friendly Normandy affirme la Normandie comme terre d’ouverture et d’acceptation des différences garantissant un bon accueil des publics LGBT.  Pourquoi ? Comment ? Décodage…

Pourquoi ?

Aujourd’hui de nombreuses personnes se sentent toujours discriminées dans l’accès à certains commerces et services. L’association SOS Homophobie vient d’ailleurs de publier son rapport annuel pour l’année 2014 et annonce avoir  récolté 2.197 témoignages ayant subit des actes, propos homophobes, en hausse constante depuis 9 ans.

En Normandie, les associations locales de lutte contre les LGBTphobies reçoivent également des témoignages d’agressions homophobes (physiques ou verbales). Des agressions qui se déroulent dans des bars, des boutiques, dans la rue, des établissements scolaires, des cabinets de profession libérale, etc.

Rouen, lutte contre l'homophobie

Mais ces chiffres ne reflètent pas entièrement la réalité, ils sont le plus souvent sous-estimés. En effet, toutes les victimes n’osent pas en parler, par peur de nouvelles réactions de rejets, d’autant plus si leur homosexualité n’a encore jamais été évoquée.

La peur des violences

Les témoignages de victimes font apparaître le mutisme des témoins de ces agressions verbales ou physiques, la banalisation des comportements, des insultes et des propos homophobes.

La peur des violences homophobes amène leurs victimes à rechercher spontanément des espaces où elles se sentiront en sécurité. Ne plus avoir peur.

Comment ? Pour qui ?

Cette charte s’adresse à toutes celles et ceux qui veulent agir contre l’homophobie et qui sont en contact avec du public; commerces, entreprises, associations, clubs sportifs, structures publiques ou privées, professions libérales, lieux culturels, etc…

Cette démarche consiste à proposer aux responsables des lieux normands de s’engager à offrir les mêmes garanties d’accueil, de services et de tranquillité aux populations LGBT qu’à la population générale.  C’est une façon de rassurer les personnes gay, lesbiennes, bisexuel, transexuel(le)s encore trop souvent discriminées dans l’accès à certains commerces et services.

Les bonnes pratiques

De même, les témoins des agressions homophobes, qu’ils soient enseignants, animateurs, travailleurs sociaux, commerçants, salariés, passants, etc., avouent très souvent ne pas savoir comment réagir face à de tels comportements et propos, même entre clients.

Concrètement, les structures et établissements, qui signeraient la charte de bonnes pratiques, obtiendraient en contrepartie le label « Friendly Normandy ».

Un site internet dédié a été créé et rassemble dans un annuaire public tenu par le Centre LGBT de Normandie les établissements, structures publiques ou privées ayant signés la charte Friendly Normandie. Chacun aura la possibilité d’accoler l’emblème du label.

normandieUn plus pour le tourisme ?

Au-delà de la lutte contre les LGBTphobies, cette démarche contribue à créer du lien et de la cohésion sociale et peut contribuer au développement économique et touristique. La démarche « Friendly Normandy » peut être un élément favorable pour la région afin qu’elle soit une destination favorite pour les vacances.

De nombreuses collectivités l’ont déjà bien compris à l’étranger et depuis quelques années en France (Le Mans, Nice, La Réunion, etc.).

logo-clgbtn-webLes premières signatures et partenaires

Outre les associations fondatrices du Centre LGBT de Normandie, la Charte Friendly Normandy est soutenue par les deux régions normandes (Haute et Basse-Normandie). Le Conseil Départemental de la Manche, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Calvados, l’Agence Régionale de Santé, et SOS Homophobie sont également des soutiens.

La ville de Rouen a été la première a signer la Charte le 13 mai 2015 par Yvon Robert, Maire de Rouen, en présence des associations LGBT. Sur le fronton de l’hôtel de ville, une banderole, comme chaque année, a été hissée (voir photos précédentes).

friendly Normandie Charte

friendly-normandyGayviking a pu assister à cet engagement. Yvon Robert, Maire de Rouen, et Hélène Klein, adjointe au Maire, ont pu réaffirmer l’engagement de la ville dans la lutte contre les discriminations. « Reconnaître les mêmes droits à toutes et à tous, quelles que soient les orientations sexuelles de chacune et de chacun, est une nécessité, une condition indispensable au bien vivre ensemble » indiquent les deux élus. Ils ajoutent que cette signature « participe au développement d’une société plus respectueuse des personnes, dans la richesse de ses diversités. »

Liens

 

Derniers articles

Nouvelle date pour la Pride à Rouen : le 3 octobre

Après le report pour cause de Covid-19, la Marche des Fiertés 2020 se déroulera le samedi 3 octobre. Cette Pride s'inscrit dans la "Friche des Fiertés".

Caen : le bar associatif l’Aqueerium lutte pour sa survie et fait appel aux dons

Le coronavirus met en difficulté le bar l'Aqueerium. Un bar au carrefour des activités LGBT, queer et féministes sur Caen. Il fait appel aux dons...

Visibilité des lesbiennes : pourquoi est-ce si important ?

Créée en 1982, le 26 avril est la Journée...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé