Caen : une soirée pour échanger sur le parcours médical de transitions de genres au festival Turfu

Le TURFU Festival, c’est un événement majeur pour Le Dôme et l’Université de Caen, qui déploient tout au long de l’année une programmation dédiée au dialogue entre sciences et société. Cette année, un échange particulier est proposée sur le parcours médical de transitions de genres.

C'est mon genre
(photo à titre d’illustration : Delia Giandeini d’Unsplash)

Du 8 avril au 13 avril à Caen, c’est la 8ème édition du festival TURFU, un festival dédié aux sciences, à l’innovation et aux recherches participatives. Durant six jours et à travers des ateliers aux formats et aux thématiques variées, le TURFU invite les publics à interroger, éclairer et concevoir le monde de demain. Les thématiques sont nombreuses : santé, environnement, numérique, intelligences artificielle, inclusion. Un sujet nous intéresse en particulier : les transitions de genre.

La diversité des parcours médicaux

Le jeudi 11 avril 2024 de 19h à 21h, une soirée est proposée pour échanger sur la diversité de parcours médicaux de transitions de genres.

Cet atelier se fera sous la forme de discussion à destination des personnes concernées pour discuter plus spécifiquement de la diversité de leurs parcours médicaux avant, pendant et après la transition. Les organisateurs seront particulièrement vigilants pour réunir de bonnes conditions d’expression pour les participants et participantes et veiller à leur respect. A cet effet, l’atelier est limité aux personnes trans ou en questionnement.

L’association Fransgenre est co-porteuse de cet atelier avec le laboratoire de sociologie Tetras de l’Université de Lorraine.

Préjugés dans le monde médical

Dans un article publié par l’inserm en février 2024 (Institut national de la santé et de la recherche médicale), l’établissement public indiquait que « Le monde médical est encore très empreint de préjugés, voire de transphobie, ce qui nuit à la prise en charge ». Selon une étude auprès de 633 personnes transgenres françaises, plus d’une sur deux a rapporté avoir été victime de transphobie dans des lieux de soins et 45 % ont indiqué éviter ces lieux pour cette raison. (article)

Trans festival Turfu à Caen
(photo Crystal Sing)

Courant 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) devrait publier de nouvelles recommandations médicales pour la prise en charge des personnes transgenres. Après celles de 2022, les nouvelles recommandations de la HAS sont grandement attendues. Le contexte est également particulier. En effet, familles et professionnels de santé s’inquiètent de la mise en cause des parcours de soins par des sénateurs Les Républicains. À titre d’exemple ces derniers veulent interdire les traitements hormonaux avant 18 ans.

Des démarches complexes

Les personnes isolées, voire en situation de grande précarité, rencontrent des obstacles accrus dans l’accès aux soins en raison de la complexité des démarches administratives, de l’opacité de l’information et des coûts restant à leur charge. L’éloignement des services de santé et les défis liés à l’accès aux parcours de transition peuvent inciter à des pratiques d’automédication. De plus, des tensions peuvent se manifester entre professionnel·les de santé et personnes concerné·es, que ce soit en matière de connaissances, de savoir-faire, ou encore dans la distinction entre l’expertise médicale et les choix individuels.

Les organisateurs de cet atelier à Caen indiquent que « concrètement, l’équipe médicale est confrontée à l’évaluation de critères à la fois non médicaux, liés à l’attrait stabilisé vers un genre, et médicaux, relatifs à d’éventuelles contre-indications, en vue de la prescription ou du refus de prescription d’une transition médicale. »

Ce rendez-vous permettra d’échanger sur les différents parcours médicaux.

Intervenant·e·s :
Marie-Pierre JULIEN, MCF, sociologie et anthropologie, TETRAS, Université de Lorraine
Marie HERMANT, ingénieure d’étude, TETRAS, Université de Lorraine
Camille GELIN, Docteur Junior en Santé Publique, CHU de Dijon

Inscriptions / lieu

Jeudi 11 avril 2024 de 19h à 21h.
Lieu le Dôme (3 Esplanade Stéphane Hessel, 14000 CAEN)
Réservé aux personnes trans ou en questionnement d’identité de genre
Il est recommandé de s’inscrire en ligne (inscription)

Dernières infos en Normandie

Rouen : le film Amal remporte le prix du festival LGBT Ciné Friendly

Le film Amal remporte le prix du public de Ciné Friendly, le festival du cinéma LGBT+. Un film bouleversant sur la liberté...

Les séniors LGBT en Normandie et le besoin de lien social : toujours de l’audace !

Aline aura bientôt 76 ans. Elle habite la Normandie, près de Caen. C'est une voyageuse. Avec son association elle vient en aide aux seniors LGBT.

Ciné Friendly revient à Rouen pour sa 7ème édition : le programme

Le festival Ciné Friendly revient à Rouen du 11 au 13 avril. Du cinéma LGBT+ que vous ne verrez pas tous les jours dans nos salles normandes.

Pride 2024 : les dates en Normandie : Rouen, Caen, Le Havre, Alençon, Vernon…

Pride 2024 : le calendrier se dessine, s'affine... Comme chaque année, voici le calendrier des marches des fiertés 2024 en Normandie.

Autres infos LGBT+ en Normandie

Le Magazine LGBT+