Boys, le film des premiers amours gay

Sieger est un jeune sportif de 17 ans qui s’entraîne pour des championnats. Lors de vacances d’été, il fait la connaissance de Marc, un jeune homme intriguant. Amitié et complicité se développent rapidement entre les deux adolescents. Naissent alors des sentiments bien plus forts.

Boys, le film des premiers amours gay

Gayviking a pu découvrir en avant-première le film « Boys » de Mischa Kamp, son quatrième film. Un film riche en sensibilités qui ne laisse pas le spectateur indifférent. Le thème du film porte sur la découverte de l’homosexualité dans une société hétéronormée où il est difficile de se trouver une place. Un film sur la jeunesse avec ses premiers émois pour un garçon qui est attiré par un autre garçon : que m’arrive t’il ? Faut-il lui parler de ce trouble ? Quel sera le regard des autres ? Autant de questions que beaucoup de jeunes se posent aujourd’hui et que le film aborde avec pudeur. C’est donc un combat avec soi-même… comme sur la piste d’athlétisme où Sieger s’entraîne.
Le secret de réussite de Boys est d’avoir réussi à communiquer au spectateur cette sensibilité entre ces deux garçons.  Sans compter l’immersion dans la nature, les longs silences de Boys nous rappellent le film de Brokeback Moutain d’Ang Lee sans jamais s’ennuyer. La réalisatrice, Mischa Kamp, a su transmettre la tendresse et les désirs entre ces deux jeunes.
A l’origine, Boys a été conçu pour la télévision mais face au succès, il a été diffusé pour le cinéma en Angleterre, aux USA, en Pologne, en Thaïlande et maintenant en France.

«POUR UN ADOLESCENT, LA DÉCOUVERTE ET L’EXPLORATION DE SON HOMOSEXUALITÉ SONT SOUVENT TRÈS INTENSES»

La réalisatrice, Mischa Kamp considère le sujet comme essentiel : « Pour les adolescents, c’est un sujet important qu’ils n’ont pas souvent l’occasion d’aborder. Beaucoup de jeunes ressentent des attirances homosexuelles mais pensent qu’ils ne peuvent pas les concrétiser. L’homosexualité est présente partout dans notre société. C’est un sujet important qu’il est essentiel d’aborder. J’espère qu’un film comme celui-ci jouera un rôle pour ouvrir les esprits, d’autant plus qu’il peut toucher un large public par le biais du cinéma, de la télévision, d’internet et de possibles projections dans les milieux scolaires. Je pense aussi qu’il est important que ce sujet soit diffusé par des médias que les adolescents ont l’habitude d’utiliser. »

«SE SENTIR DIFFÉRENT VIS-À-VIS DES AUTRES, C’EST JUSTEMENT CE QUE LES JEUNES CHERCHENT À ÉVITER»

Le combat avec soi-même est également important : « L’honnêteté envers soi-même est pour moi un thème important du film. Pour un adolescent, la découverte et l’exploration de son homosexualité sont souvent très intenses. Des adolescents hétérosexuels vivent l’amour comme une bonne expérience qui peut être partagée et discutée, alors qu’un jeune homosexuel se sentira isolé. Se sentir différent vis-à-vis des autres, c’est justement ce que les jeunes cherchent à éviter. J’espère que ce film donnera l’occasion de réfléchir aux enfants comme aux adultes et facilitera un débat qui devient nécessaire. » (Mischa Kamp).
Un film vraiment positif, un film tout public.

Bande-annonce du film « Boys »

Le film sort en salle le 15 juillet 2015 en France. Un film néerlandais réalisé par Mischa Kamp avec Gijs Blom, Ko Zandvliet, Jonas Smulders, Ton Kas, et Stijn Taverne.

Gagnez vos places pour le film BOYS

Mise à jour le 16 juillet 2015 : fin du concours.
Félicitations à François, Alain, Jean-Marie, Loris, Léna, Karine, Patrick, Logan, Anthony et Farid, les heureux(ses) gagnant(e)s des places de cinéma.

Dernières images du film…


 

à lire

Bernay : le Centre LGBTI de Normandie ouvre une antenne

L'association de défense des droits LGBT+ étend ses actions en Normandie. Une antenne s'ouvre à Bernay dans l'Eure. Au plus près de ceux et celles qui en ont besoin.

WAG, le magazine gay du grand ouest, disparaît

Le magazine gay du grand ouest WAG disparaît et cesse ses publications notamment en Normandie. Une nouvelle perte pour les médias LGBT...

Venus Sauna gay à Évreux

Ce sauna gay est près d’Évreux. Arrivé en 2022, Vénus Sauna prend la relève du Clèm avec des créneaux gay et mixte : jacuzzi, hammam, backroom

À Caen, le bar gay l’Apollon recherche un repreneur après 22 ans de service

Une page pourrait se tourner dans la vie LGBT à Caen. Le bar gay l'Apollon recherche un repreneur. Il fêtera ses 22 ans dans quelques mois...