L'APGL Normandie dénonce des propos délirants

apgl-eveilIl y deux jours, GAYVIKING vous faisait part de l’article de l’Eveil de Pont-Audemer où Jean-Pier Delaume-Myard, homosexuel, y tenait une tribune expliquant sa position contre le mariage. Une association LGBT a souhaité répondre dans l’édition du 14 mai 2013 répliquant aux propos du Gay normand. C’est l’APGL – l’Association des Parents et Futurs parents Gays et Lesbien qui a pris sa plume. Comme M. Delaume-Myard nous vous transmettons sa contribution.
Comme GAYVIKING, l’APGL rappelle que la loi n’évoque aucunement la PMA (procréation médicalement assisté) ou la GPA (gestation pour autrui).

Réplique au Gay Normand contre le mariage…

Sur l’intérêt de l’enfant, l’APGL de Normandie réplique que « Les enfants adoptés, ont des grands-parents, comme tout autre enfant (sauf si les parents sont orphelins eux-mêmes. Ces enfants connaissent leurs histoires et ce construisent autour. Les enfants qui évoluent dans des familles de deux hommes, ou deux femmes, vivent entourés de personnes de sexes différents qui leur permet de se construire des modèles masculins et féminins. Toutes les études faîtes partout dans le monde démontent que les enfants ne vont ni plus, ni moins bien que tous les autres enfants. »
Et de préciser que « sa représentation de la famille est un modèle qui n’est peut-être plus majoritaire au 21ième siècle. Que fait-on des familles recomposées, monoparentales … ? »
Pour lire l’article cliquez (ici) ou sur la photo ci-dessus.

Découvrez l’association APGL de Normandie (cliquez ici)
 les_nouvelles_familles_

Derniers articles

Un jeune cherbourgeois, Vincent Delareux, publie son premier roman LGBT, « Les Corps étrangers »

Vincent Delareux et son livre "Les Corps étrangers" : un premier roman coup de point. Un livre très fort qui nous plonge dans le coming out et le rejet...

À Rouen, Enipse ouvre son premier local en France avec des permanences sur la santé sexuelle

La santé sexuelle est une question essentielle pour les LGBT. L'association Enipse s'engage et s’implante localement. C’est en Normandie, à Rouen.

Caen / Rouen : scission au Centre LGBTI de Normandie. L’antenne de Rouen crée Fiertés Colorées et quitte la fédération.

Coup de tonnerre. Les associations de l'antenne de Rouen au Centre LGBTI de Normandie quittent la fédération et se fédèrent sous "Fiertés Colorées".

À Rouen, les LGBT rendent hommage à Stonewall

Des militant.e.s rendent hommages aux émeutes de Stonewall, ce bar de New-York, point de départ des Prides, en attendant celle de Rouen...

Sur le même thèmeÀ lire
Recommandé

X