Photos et bilan de la Gaypride 2011 à Caen

gaypride_caen_0La gaypride à Caen s’est déroulée ce samedi 18 juin 2011. Au plus fort de la manifestation, elle a réuni 1100 personnes. Les normand(e)s n’ont pas été découragé par les caprices du temps alternant la pluie et le soleil tout au long du cortège.
Le défilé s’est bien déroulé dans la joie et la bonne humeur. Le Centre gay et lesbien de Normandie (Maison des Diversités – MDD) était l’organisateur de la gaypride. Cette fédération d’associations LGBT regroupe Melting Pomme, l’AGLSN (gays, lesbiennes sourds de Normandie), les Enfants Terribles et Orn’en Ciel.
D’autres associations LGBT de Normandie faisaient partie du défilé avec Contact Calvados, Sos Homophobie, Club Escapade, et l’association LGBT régionale Gaynormandie.

flyergp_caen1La revendication des droits

Le mot d’ordre de l’année 2011, comme pour toutes les gayprides de France, était « En 2011 on défile, en 2012, on vote »… une façon de rappeler aux politiques que les personnes gays et lesbiennes sont des citoyens comme tout le monde et qu’ils ont aussi le droit de vote. L’occasion était de rappeler aux élus et futurs candidats aux élections de 2012 les revendications naturelles sur l’égalité des droits qu’une démocratie se doit de garantir à tous ses concitoyens comme le choix de se marier ou de ne pas se marier, d’adopter des enfants ou pas. A ce jour, la population homosexuelle est privée de ces droits fondamentaux. La gaypride a été aussi l’occasion de mettre en évidence les pratiques de l’Etat de traiter la communauté LGBT de citoyen de seconde zone notamment par l’interdiction du droit du sang préférant juger un groupe à risque qu’une pratique à risque.

L’homophobie

La lutte contre l’homophobie était aussi dans toutes les têtes des manifestants. Dans le cortège comme pour Rouen, Bruno Wiel était présent dans le défilé. Bruno Wiel avait été passé à tabac et laissé pour mort à Vitry en 2006 par quatre personnes. Ses agresseurs ont été condamnés pour crime homophobe en 2011 lors d’un procès retentissant. Il était donc important de rappeler que l’homophobie est toujours présente dans la rue, dans les écoles, dans les familles et le monde du travail.

Musique !

Coté festivités et avec un peu plus de sourire, car les messages passent mieux, les établissements gays, lesbiens et gayfriendly ont défilé avec des chars loués pour l’occasion : on aura pu remarquer L’Open, Le Pink, et le WhyNot venu tout droit de Flers (Orne). La musique et le show ont ravi les foules.
La gaypride s’est conclu par un apéro au bar gay l’Apollon où Franck et son équipe avaient ouvert le bar à tout le monde pour l’occasion. … puis la soirée au Cargo (salle des musiques actuelles de Caen) avec les Djs Patrick 3000 et NasR aux platines avec une programmation très disco et house.
Voir aussi l’interview d’Alice, Présidente de la Maison des Diversités (MDD) sur Gaynormandie (cliquez ici)

PHOTOS … cliquez dessus pour les agrandir !

gaypride_caen_18 gaypride_caen_17
gaypride_caen_21 gaypride_caen_22
gaypride_caen_23 gaypride_caen_25
gaypride_caen_37 gaypride_caen_5
gaypride_caen_1 gaypride_caen_2
gaypride_caen_4 gaypride_caen_6
gaypride_caen_7 gaypride_caen_8
gaypride_caen_9 gaypride_caen_10
gaypride_caen_11 gaypride_caen_12
gaypride_caen_13 gaypride_caen_14
gaypride_caen_15 gaypride_caen_171
gaypride_caen_19 gaypride_caen_20
gaypride_caen_24 gaypride_caen_27
gaypride_caen_28 gaypride_caen_29
gaypride_caen_30 gaypride_caen_31
gaypride_caen_32 gaypride_caen_33
gaypride_caen_34 gaypride_caen_35
gaypride_caen_36 gaypride_caen_16




à lire

WAG, le magazine gay du grand ouest, disparaît

Le magazine gay du grand ouest WAG disparaît et cesse ses publications notamment en Normandie. Une nouvelle perte pour les médias LGBT...

Venus Sauna gay à Évreux

Ce sauna gay est près d’Évreux. Arrivé en 2022, Vénus Sauna prend la relève du Clèm avec des créneaux gay et mixte : jacuzzi, hammam, backroom

À Caen, le bar gay l’Apollon recherche un repreneur après 22 ans de service

Une page pourrait se tourner dans la vie LGBT à Caen. Le bar gay l'Apollon recherche un repreneur. Il fêtera ses 22 ans dans quelques mois...

Caen : tabassés car supposés homosexuels, la justice condamne partiellement

Trois jeunes sont condamnés par le tribunal de Caen après avoir tabassés deux hommes qu'ils estimaient homosexuels...