Alençon : la Pride rassemble 350 personnes dans les rues de la ville

La sixième Pride d’Alençon dans l’Orne a rassemblé 350 personnes. C’était un défilé de couleurs et de paillettes. Tout le monde a pu s’exprimer librement, indépendamment de ses préférences sexuelles, ou de son genre. Un vent de liberté a soufflé sur les rues de la ville.

Pride Alençon
(extrait photo : facebook Ville d’Alençon, direction de la communication, Olivier Héron)

Mais c’était avant tout une Marche des Fiertés, une Pride. Organisée par l’association locale LGBT+ Orn’en Ciel, les bénévoles ont rappelé pourquoi il était important de marcher et de défiler.

Marche des fiertés LGBT
(extrait vidéo Ouest France)

« Partout dans le monde des idéologies réactionnaires veulent s’attaquer à nos droits conquis de hautes luttes. Ils veulent s’attaquer à nos existences mêmes, veulent nous museler, en nous accusant de propagandes d’endoctrinement des enfants, de mise en danger de nos sociétés ou de remise en question de nos valeurs » précise Johnny Lafresnaye le secrétaire d’Orn’En Ciel.

Marche Orne LGBT
(extrait photo : facebook Ville d’Alençon, direction de la communication, Olivier Héron)

Dans un discours devant la Mairie d’Alençon, il ajoute « Face à celles et à ceux qui veulent nous silencier, nous faire taire, nous, nous crions ! Face à celles et à ceux qui voudraient juste nous céder le droit d’exister, nous, nous nous affirmons ! » et de conclure en criant avec la foule qui reprend : « nous sommes fiers ! »

Musique, Pride 2024 à Alençon
(extrait instagram DJ Orelian)

Certes, l’association reconnaît les avancées dans les droits comme le mariage ou le Pacs, mais elle dénonce les discriminations qui se poursuivent dans la vie de tous les jours et qui restent impunies.

(extrait vidéo Ouest France)

Le cortège était magnifique : de la couleur, de la joie, de la musique avec DJ Orelian aux platines. Un immense drapeau arc-en-ciel était porté par le public.

(extrait photo : facebook Ville d’Alençon, direction de la communication, Olivier Héron)

Les festivités se sont poursuivies au Parc de la Providence. Il était possible de se restaurer avec les Burgers de Laurine (avec ou sans viande) avant et après la Marche… Enfin, on aura noté des drags shows abec Lucy S Laganzza et Chloryss, avec la compagnie La Belle Rouge. Et aussi les concerts avec le groupe « 92 » (électro pop avec Rose Pelletier et Benjamin Dufrene), et la chanteuse pop de Vire (Calvados) Maddy Street.

Dernières infos en Normandie

Les associations LGBT normandes se mobilisent contre l’extrême-droite

Les derniers résultats de l’extrême-droite en France mobilisent les associations LGBT en Normandie. La peur du RN au pouvoir inquiète…

Le Havre : 1500 personnes manifestent pour la Pride

Une marche des fiertés LGBT+ politique pour la lutte des droits. Cette année, la Pride présentait une programmation riche en animations.

Vernon : 200 personnes à la Pride, une marche éclatante d’utilité

La deuxième Pride de Vernon dans l'Eure se renforce et s'affirme. Tout le monde a pu juger de l'utilité de cette marche...

Cherbourg : interdit de marche, la Pride remplacée par un rassemblement

Déception, colère mais une détermination sans faille. La Préfecture s'oppose à la Marche des Fiertés à Cherbourg. Les organisateurs s'adaptent.

Autres infos LGBT+ en Normandie

Le Magazine LGBT+