Hérault : 25 ans de prison pour avoir tué un homosexuel retraité lors d’une rencontre

hérault en occitanieC’est le deuxième procès pour l’accusé d’un crime odieux, sans raison, sans logique qui s’est déroulé en 2015. Le premier procès date de 2019. L’accusé est condamné à 20 ans de prison. Mais l’appel ne lui sera pas favorable. Aujourd’hui, il écope de 25 ans d’incarcération.

Prison, canal du midi
(canal du midi, photo Jordieasy GettyImages Canva)

En février 2015, la gendarmerie retrouve le corps d’un homme dans le canal du Midi à Capestang (Hérault) près de Béziers. La victime est un homme de 69 ans. Une mauvaise rencontre. L’enquête retrouvera le retraité, pantalon baissé, avec une ceinture autour du cou et une lame de couteau plantée dans la nuque.

Sa première rencontre gay

L’accusé, la trentaine, avait donné rendez-vous quelques semaines plus tôt à sa future victime. Une annonce passée dans la rubrique « rencontres » du site Vivastreet fera l’affaire. Après une cinquantaine d’appels téléphoniques et messages, ils se donnent rendez-vous dans un champ. Comme pour se justifier, lors de son premier procès, il indiquera que c’était sa première rencontre gay. Mais il nie sa volonté de tuer. Pour lui, c’était un accident. Mais l’enquête démontre le contraire.

Dans le box des accusés en 2019, le condamné expliquera que c’était la victime qui souhaitait « une relation sadomasochiste avec des jeux brutaux et un simulacre de viol » comme l’indiquera le journal Midi-Libre à l’époque. Le retraité aurait glissé et il se serait empalé sur un couteau… son corps glissant dans l’eau. Mais personne ne croit à cette version.

L’accusé volera la Mercedes de la victime et vendra la voiture le lendemain pour 500 euros. Il utilisera également frauduleusement sa carte bancaire et falsifiera un chèque.

Lors du premier procès en 2019, la Cour d’assise de l’Hérault ne reconnaît pas la préméditation mais le condamne à 20 ans de prison. Le ministère public fait appel. Avec ce nouveau procès en mars 2021, la préméditation est reconnue. Il y avait bien une intention de tuer ce retraité lors de leur rencontre. La Cours d’assise des Pyrénées-Orientales le condamne à 25 ans de prison puis de sept années de suivi socio-judiciaire.

Dernièrement

Romain Berger, un photographe queer autodidacte

33 ans, photographe, Romain Berger est originaire de Normandie et vit à Rennes. Son travail se veut ouvert, coloré, kitch et décalé...

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

La lettre d’amour d’un couple gay du Cotentin va partir dans l’espace !

Une belle histoire : Yann et Théo, un jeune couple dans la Manche envoie une lettre d'amour dans l'espace à bord de la fusée de SpaceX.

Caen : deux mamans perdent leur petit garçon d’une leucémie. Elles font un tour de France à vélo.

Solveig et Aude sont deux mamans et viennent de perdre leur fils, Maël à l'âge de 18 mois d'une leucémie. Un voyage s'organise...

Actualité LGBT+ en régions

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

Nouvelle annulation de la Marche des Fiertés à Lille

Pour la seconde fois consécutive, la Marche des Fiertés de Lille est annulée. Après 2020, l'édition 2021 n'aura pas lieu. La 25ème édition de la Pride Lilloise se fait attendre... (annulation)

Gap : le procureur s’engage pour lutter contre l’homophobie

Une avancée significative contre l'homophobie dans les Hautes-Alpes. Le Procureur de la République de Gap souhaite personnaliser les dépôts de plainte...