Revue de presse en Régions

Besançon : croix gammée et tags homophobes sur les symboles LGBT

doub BesançonAprès Bordeaux, c’est au tour de Besançon de subir les dégradations sur les passages piétons arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT+. L’Est Républicain nous informe que des tags homophobes ont été apposés sur le passage piéton en face de la Cité des arts avec l’inscription : « Stop homopholie » (photo ci-contre).

tags homophobes
(photo twitter Sarah Rebouh)

Acte homophobe et criminel

Ce n’est pas la première fois que l’on constate des dégradations. Le 26 juin dernier, jour de la Marche des Fiertés, « un passage piéton aux couleurs du drapeau LGBTQI+ a été recouvert d’une croix gammée et d’un pénis » nous raconte Le journal Le Bien Public.

Dans l’Est-Républicain, la Maire Anne Vignot (EE-LV) parle clairement d’un acte « homophobe », d’un « acte criminel ». « C’est un appel à la haine. La croix gammée renvoie au nazisme et la déportation des homosexuels. Plusieurs milliers d’entre eux ont été envoyés en camp de concentration. Cet acte innommable est une insulte à toutes les victimes » explique-t-elle.

Croix gammée LGBT
(photo Twitter Ville de Bensançon)

Pour ces deux dégradations, la ville dépose plainte.

Contre le tabou de l’homosexualité

Ces passages piétons sont éphémères. Ils ont été inaugurés il y a trois semaine rue Mégevand et devant la cité des Beaux-Arts avec notamment l’association LGBT de Franche-Comté, Nouvel Esprit.

PAssage piétons arc-en-ciel
(photo Facebook Le Pixel Besançon)

La Maire écologique Anne Vignot avait expliqué ce choix sur France 3 Bourgogne : “C’était une demande des associations de Besançon de rendre visible cette question qui est encore très tabou, très peu mise sur la place publique. (…) Pour certains, le symbole est déjà connu, pour d’autres non. C’est une façon de dire que la société a besoin de bouger, de changer… on transforme ces passages piétons en lieux initiatiques en se disant quelle place la société donne à la possibilité d’avoir pleinement sa vie sexuelle ». 

Dernièrement

Actes homophobes dans un espace artistique à Saint-Denis : 5 victimes

Dimanche 18 juillet, une série d’épisodes homophobes violents a eu lieu à Saint-Denis, violences, insultes et destruction d'une arche arc-en-ciel...