Angers : appel à témoin de l’association Quazar après une agression homophobe

Pays de la Loire - AngersÀ Angers, suite à une agression homophobe avec violence, vol et menace, l’association LGBT Quazar lance un appel à témoins mais aussi à la prudence. Après un guet-apens sur une application de rencontre, une agression s’ensuit. L’agresseur court toujours…

Quazar, appel à témoins
(Centre LGBT+ d’Angers, Quazar. Illustration 2017)

C’est un scénario déjà connu et bien rodé. Vendredi 26 février 2021, un homme gay prend contact avec un autre homme sur une application de rencontre. Rien de mal à cela… sauf qu’il s’agit d’un faux profil avec une photo volée.

Menace d’être décapiter 

Le futur agresseur est invité au domicile de la victime. La rencontre se passe mal. Violence, vol et menace de mort. Selon l’association Quazar, l’agresseur « menace de décapiter sa victime si elle donnait l’alerte et lui a annoncé qu’il y avait plein de petits PD à casser. »

À la suite de cette agression, la victime dépose plainte au commissariat d’Angers et contacte le Centre LGBT+ d’Angers, Quazar. La victime déclare à l’association : « Je veux juste que personne d’autre ne vive ce que j’ai enduré. J’ai vu ma vie défiler en un éclair. »

Les autorités mènent l’enquête. Le Commissariat de police d’Angers déclare au journal Ouest-France qu’une plainte a bien été déposée : « L’enquête devra déterminer si les faits sont caractérisés comme agression homophobe ou un vol par opportunité ».

Appel à témoin
(photo illustration, TheCorgi Canva)

En parallèle, l’association Quazar, Centre LGBT+ d’Angers, décide de lancer un appel à toutes les victimes et à tous les témoins de ce type d’agression. Elle diffuse la description de l’agresseur : « entre 27 et 30 ans, de type européen, environ 1m90, sportif, cheveux courts et yeux clairs ».

Ne plus se taire

Dans son communiqué, l’association déclare : « Cet agresseur pense bénéficier d’une totale impunité. (…). Le moment est venu de faire preuve collectivement de solidarité. (…) Surtout si la description physique et les faits rapportés vous évoquent un contact ou un agresseur contre lequel vous n’auriez pas encore osé agir. Se taire, se laisser violenter et dépouiller sans le stopper, c’est l’encourager. C’est lui laisser l’occasion de faire d’autres victimes. Agir, c’est nous protéger tous ensemble. »

Le but de l’intervention de Quazar est naturellement de faciliter l’enquête et de retrouver l’agresseur. Toutefois, cet appel permet aussi d’attirer l’attention sur ce type de guet-apens et de mettre en garde les agresseurs que la communauté LGBT sait également se mobiliser.

Il faut savoir que de nombreuses agressions de ce genre ont eu lieu ces derniers mois notamment à Lyon, Vernon, Narbonne ou encore St Etienne. Or, de nombreuses victimes n’osent pas parler ou déposer plainte par honte. C’est finalement le sens de l’appel à témoin de Quazar : ne plus se taire, en finir avec l’impunité. Il n’y a aucune honte à être victime. La honte est du côté de l’agresseur.

Enfin, l’association conseille d’informer des ami.e.s proches avec copie des photos avant toute rencontre.

Contact pour appels à témoins : 

Association Quazar, Centre Lesbien, Gay, Bi, Trans, Intersexe + d’Angers
Téléphone : 06 58 422 717
Mail : juridique@quazar.fr
Anonymat garanti, si demandé.
Page facebook de l’association.

Dernièrement

Romain Berger, un photographe queer autodidacte

33 ans, photographe, Romain Berger est originaire de Normandie et vit à Rennes. Son travail se veut ouvert, coloré, kitch et décalé...

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

La lettre d’amour d’un couple gay du Cotentin va partir dans l’espace !

Une belle histoire : Yann et Théo, un jeune couple dans la Manche envoie une lettre d'amour dans l'espace à bord de la fusée de SpaceX.

Caen : deux mamans perdent leur petit garçon d’une leucémie. Elles font un tour de France à vélo.

Solveig et Aude sont deux mamans et viennent de perdre leur fils, Maël à l'âge de 18 mois d'une leucémie. Un voyage s'organise...

Actualité LGBT+ en régions

Quimper : première « zone de liberté » pour les LGBT+ en France

Tout un symbole. Quimper est proclamé "zone de liberté" pour les personnes LGBT+ dans la continuité du parlement européen...

Nouvelle annulation de la Marche des Fiertés à Lille

Pour la seconde fois consécutive, la Marche des Fiertés de Lille est annulée. Après 2020, l'édition 2021 n'aura pas lieu. La 25ème édition de la Pride Lilloise se fait attendre... (annulation)

Gap : le procureur s’engage pour lutter contre l’homophobie

Une avancée significative contre l'homophobie dans les Hautes-Alpes. Le Procureur de la République de Gap souhaite personnaliser les dépôts de plainte...