A Cambrai les jeunes gays ont décidé de se battre contre l’homophobie. Une association est née…

Des jeunes gays de Cambrai ont décidé de vivre pleinement leur identité et de participer à la lutte contre l’homophobie. Dans cette ville de 33.000 habitants entre Lille, Arras et Valenciennes…, ils ont créé une association « Gay City LGBTI Cambrai Nord ». La seule et unique association Gay sur Cambrai.

Cambrai les jeunes gays

Gayviking a interrogé son tout jeune président, Jérémy Torres Fernandes, 18 ans : « J’ai créé cette association pour les jeunes, pour qu’ils puissent parler librement« .

Harcelé à cause de son homosexualité

Jérémy se souvient encore de son vécu au collège où il avait été harcelé à cause de son homosexualité : « j’ai créé cette association pour que les jeunes ne subissent plus ce que j’ai vécu dans le passé« . Pour Jérémy, qui n’a jamais été militant, « c’est une grande première« .

Dans la lutte contre l’homophobie, il souhaite mettre en place des actions dans les établissements scolaires et sensibiliser les familles : « c’est important, car chaque jour, on voit des homosexuel(le)s rejetés par leur famille« . Le jeune président est très en colère face à ces situations dramatiques : « leur famille les rejettent comme des chiens au lieu de les protéger« .

Association à Cambrai, jeunes gays

Le challenge est lancé et les premières actions se mettront en place cette année.

Ouverture des dépistages à Cambrai

Côté santé sexuelle, Cambrai ne possède plus de structure pour un dépistage anonyme et gratuit « Notre première action est de restaurer le dépistage du VIH et des infections sexuelles transmissibles (IST) à Cambrai. Ce n’est pas normal que l’Etat se désintéresse de la santé des jeunes, surtout qu’il veulent se faire dépister gratuitement et anonymement, mais pour cela ils doivent se déplacer à Lille ou à Valenciennes » nous déclare Jérémy.

Sans dépistage anonyme et gratuit, les jeunes gays ne peuvent pas garder le secret d’un test en laboratoire, avec les remboursements de sécurité sociale, la famille est souvent au courant et créé des questionnements.

Une association accueillie avec bienveillance

Cette initiative a reçu un très bon accueil de la part des associations LGBT de la région « nous avons eu des contacts avec Arras Artogalion mais aussi avec l’association Arc-en-Ciel Power de Lens pour monter notre dossier associatif » nous précise Jérémy. La solidarité inter-associative n’est pas un vain mot dans le Nord : « L’association de Lille, Fierté Lille Pride, nous a contacté pour nous proposer de nous venir en aide au démarrage. De même que l’association Aides Valencienne nous a contacté. »

Ces structures pourront ainsi venir en aide à l’association « Gay City LGBTI / Cambrai Nord » notamment pour les formations comme le dépistage rapide du VIH ou les formations de soutien en milieu scolaire.

Au-delà de ces actions, Jérémy n’oublie pas le côté convivial de son association en souhaitant organiser des évènements pour les jeunes qu’ils soient lesbiens, gays, bis, transgenres (lgbt) ou même hétéro : « avec nos évènements, on veut juste montrer que l’on est neutre. Ces soirées seront organisées pour tout le monde » nous affirme Jérémy.

Vie LGBT à Cambrai

Et les lieux gays à Cambrai ?

Pour les personnes LGBT, il est difficile de trouver un endroit tranquille sans être jugé. Aujourd’hui, les gays n’ont pas de lieu identifiés sur Cambrai. Ils peuvent néanmoins sortir à la boîte de nuit Le Transfert située à 15 minutes de la ville ou au bar le Recto/Verso à Douai voir faire le déplacement à Lille ou à Lens au Club Rainbow. Mais ces établissements ne sont pas à côté et nécessitent de prendre la voiture. Pour le moment l’association n’a encore pas de local et les réunions se dérouleront dans des salles prêtées par différents partenaires. A long terme, Jérémy nous confie qu’il aimerait bien « créer un bar associatif« .

Réunion d’information :

Les membres de l’association vous donne rendez-vous ce samedi 17 Février 2018 à 15h30 à la salle de la République à Cambrai (face à la mission locale de la mairie) : inscription cliquez ici

Contacter l’association

Page Facebook Gay City LGBTI Cambrai
Compte Twitter @GayCity_LGBTI
Par mail : association.gaycity.lgbti@gmail.com
Par téléphone : 06.62.08.50.68
Pour soutenir, faire un don.

(photos : GayCity LGBTI Artogalion/Alain Vranckx – et wikipedia)

Dernièrement

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

Violente agression homophobe à Rouen : 6 ans et 3 ans de prison ferme pour les tortionnaires

Un procès attendu. Deux hommes accusés de séquestration et d'agression homophobe. La Cour a prononcé son verdict. Compte-rendu d'audience...

À Paris, l’Escale, une colocation solidaire pour lesbiennes exilées

Une colocation pour des exilées LGBT est mise en place. Son nom : l'Escale. Son but est de protéger des personnes LGBT persécutées...

Près de Caen, la boîte de nuit gayfriendly Le Phoenix offre ses stock à la Croix-Rouge

Depuis la fermeture de son commerce, Anthony Simon du Phoenix, a décidé d'offrir ses stocks. Des sodas et des jus de fruit pour 3000 euros...

Actualité LGBT+ en régions

Narbonne : une rencontre sur internet qui tourne mal. Un gay de 67 ans agressé.

Un air de déjà vu. Trop vu et entendu. C'est à Narbonne. Un homosexuel surfe sur une application de rencontre puis le guet-apens...

À Paris, l’Escale, une colocation solidaire pour lesbiennes exilées

Une colocation pour des exilées LGBT est mise en place. Son nom : l'Escale. Son but est de protéger des personnes LGBT persécutées...

La rencontre tourne au guet-apens homophobe à Saint-Chamond, près de St-Étienne

À St-Chamond, Nicolas, 40 ans, tombe dans un guet-apens homophobe. Trois individus le tabasse car homosexuel : "Ils voulaient ma mise à mort"