L'Actu Lgbt en Régions

240 élèves de l’école de gendarmerie de Tulle formés aux questions LGBT (revue de presse)

Tulle (Corrèze)

Revue de presse – Le site de Tulle fait partie des cinq principales écoles pour la formation des sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires en France. Depuis septembre dernier, l’association LGBT du personnel des ministères de l’Intérieur et de la Justice, FLAG!, forme les élèves de l’école de gendarmerie à Tulle. C’est l’histoire que nous raconte le journal La Montagne.

Quels sont les bons mots à dire devant une personne LGBT ? Et comment les accueillir dans de bonnes conditions ? Voici les enjeux !

La Montagne Tulle

Le Président de l’association FLAG!, Johan Cavirot, indique dans La Montagne vouloir sensibiliser les futurs gendarmes aux thématiques LGBT. « (..) Au fil des interventions, on se rend compte qu’ils savent ce qu’est le racisme et le sexisme mais tout ce qui touche au LGBTQI+ l’est moins ». 

Il insiste sur cette formation : « Par groupe de 120 élèves, l’association leur a expliqué « en quoi le public LGBT+ est particulier (…) Quand ils sont victimes d’homophobie, ils peuvent déjà être dans un isolement amical et familial ». Le comportement vis-à-vis des personnes transgenres est également étudié.

La formation initiale pour devenir sous-officier de gendarmerie à Tulle dure 1 an (mais moins pour les gendarmes adjoints et volontaires). La capacité maximum des élèves est de 1080 à Tulle, une école créée en 1983.

À lire dans l’édition « Corrèze » de La Montage.

 

Le dernier article

VIH – sida : l’épidémie face au Covid. Un décrochage dans la prévention

En pleine épidémie du Covid, les premiers chiffres de la lutte contre le VIH laissent entrevoir un relâchement inquiétant de la prévention

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Homophobie et menaces de mort à l’usine Renault de Cléon

Julien repense à ces trois nuits à l'usine Renault. L'angoisse est parfois présente. Négligences de Renault Cléon ?

L'actualité LGBT+ en régions

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte LGBT+

Le Département des Pyrénées-Orientales signe la charte de l'association LGBT+66 contre les discriminations et la défense des droits...

Metz. Un conseiller municipal RN qualifie « l’idéologie LGBT » de dérive sociétale

Grégoire Laloux, élu conseiller municipal du Rassemblement National s'oppose au versement d'une subvention à une association LGBT.. une dérive sociétale.

Violences homophobes à répétitions dans l’agglomération de Lens

Les agressions homophobes s'accumulent sur l'agglomération de Lens. Leur seul tort : être homosexuel comme ce couple pris à partie...

Lucas, jeune transgenre de 16 ans, lycéen à Nevers (revue de presse)

Nevers (Nièvre) Revue de presse - Le journal du Centre publie le témoignage de Lucas, jeune transgenre de 16 ans, lycéen à Nevers. C'est un récit touchant sur sa vie et le regard du monde des adultes et des enseignants. Lucas a...

Le secrétaire général des Républicains de Lille, Louis Delemer, victime d’un «outing» sur les réseaux sociaux

Louis Delemer vient de déposer plainte pour outing et harcèlement à caractère homophobe. Photos et commentaires insultants sur Instagram...

À Clermont-Ferrand, deux jeunes condamnés après avoir jeté des œufs sur les clients d’un bar gay

Deux jeunes de 19 et 20 ans condamnés par la justice pour avoir jeté des œufs et de la bière sur les clients d’un bar gay Le Marais

La Pride 2020 à Paris se transforme en marche virtuelle

Initialement prévue en juin, puis reportée au 7 novembre, la Pride 2020 est finalement annulée. Situation sanitaire oblige, la Marche devient virtuelle...

Violences homophobes à Épinal : un jeune condamné à 18 mois de prison après une course-poursuite

Épinal (Vosges) C'est une course-poursuite qui se termine au tribunal. Fin septembre, à Épinal, trois jeunes prennent en chasse deux hommes gay avec leur voiture. Les trois jeunes (un majeur et deux mineurs) veulent en découdre avec les deux homosexuels. Une course-poursuite s'engage...

À Fontaine, près de Grenoble, des drapeaux LGBT s’élèvent à la mairie malgré le refus du maire

A Fontaine des élus de l'opposition affichent des drapeaux arc-en-ciel, à la Mairie malgré le refus du Maire...